Free Mobile “ne pouvait pas rester le seul” sans 4G

0

L’arrivée soudaine de Free Mobile sur le terrain de la 4G, début décembre, a surpris tout le secteur ; derrière ce lancement inattendu, doit-on voir l’exécution d’un plan mûrement réfléchi ou, comme le dénoncent certains concurrents, un vent de panique de la part de Free ?

S’il est difficile de répondre à cette question, Free Mobile reconnaît tout de même que ne pas proposer la 4G le mettait dans une position difficile à tenir : « on ne pouvait pas rester le seul opérateur sans 4G », concède l’opérateur, dans un article publié par La Tribune.

Son lancement aura toutefois permis de chambouler le marché, puisqu’un peu plus d’un mois plus tard, plusieurs opérateurs ont été obligés de revoir leur politique tarifaire pour inclure la 4G sans surcoût dans tout ou partie de leurs forfaits : c’est le cas pour Bouygues Telecom, B&You ou encore Sosh.

Free ne semble de toute façon pas inquiet de la tournure des événements, bien au contraire : alors qu’Orange, SFR et Bouygues Telecom ont chacun annoncé avoir dépassé le million d’abonnés en 4G, le trublion se vante en privé d’avoir atteint pour sa part les 8 millions d’abonnés 4G… une raillerie qui met en avant le fait que l’ensemble des abonnés Free Mobile, quel que soit leur forfait, sont potentiellement éligibles à la 4G.

Source : La Tribune

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

Les commentaires sont fermés.