Free Mobile : les opérateurs tunisiens n’auraient pas augmenté leurs tarifs

0

Fin novembre, Free Mobile annonçait un changement de ses tarifs, à compter du 1er janvier 2015, avec pour seul changement l’augmentation du coût des communications passées depuis la Tunisie.

Conformément à la nouvelle brochure tarifaire, le prix des appels, SMS, MMS et de la data émis et reçus depuis la Tunisie va augmenter de façon drastique (de 200% à plus de 800% !). Dans un courriel explicatif à ses abonnés, Free justifiait cette hausse par une « décision des opérateurs tunisiens de relever le prix des communications passées depuis la Tunisie » ; en d’autres termes, l’opérateur français n’aurait pas eu d’autre choix que de répercuter ces hausses de roaming sur ses propres abonnés.

Mais il se pourrait que l’information ne soit pas si simple que cela. Selon le site Tunisie Haut Débit, qui cite une source bien informée chez les trois opérateurs tunisiens, aucune hausse n’a été apportée aux contrats de roaming « depuis déjà quelques années et aucune hausse n’est programmée pour les prochains mois ». En d’autres termes, Tunisie Telecom, ooredoo et Orange Tunisie n’auraient pas augmenté leurs tarifs…

Un expert télécom, cité dans l’article, avance une autre explication : avec la régulation des tarifs de roaming par le Parlement au sein de l’Union européenne, les opérateurs, Free inclus, se mettraient de plus en plus en quête d’autres sources de revenus, hors zone Europe. Ils chercheraient ainsi à « répercuter le manque à gagner sur les opérateurs du reste du monde, notamment ceux des pays du Maghreb ».

L’article remarque, par ailleurs, que Bouygues et Orange France n’ont pas annoncé d’augmentation de leurs propres tarifs de roaming depuis la Tunisie — ce que les internautes soulignaient déjà depuis l’annonce de Free, remettant déjà en cause la raison officielle de l’augmentation.

Source : Tunisie Haut Débit

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

Les commentaires sont fermés.