Free Mobile : le téléchargement de fichiers multimédia difficile de 10h à minuit

58

La semaine dernière, nous vous informions du bridage du téléchargement de fichiers multimédia depuis un accès Free Mobile. Suite à la publication de cet article, de nombreux Freenautes se sont penchés sur le problème et nous ont permis d’en apprendre un peu plus…

Tout d’abord, selon vos témoignages, il semble clair que ce bridage concerne principalement les connexions effectuées depuis un accès sur une antenne Orange en itinérance. Le problème est beaucoup moins accentué, pour ne pas dire inexistant, depuis les antennes du réseau Free Mobile.

Autre information qui a son importance : la vitesse à laquelle le téléchargement de fichiers multimédia est limitée dépend beaucoup de l’heure à laquelle la tentative est effectuée. Il ne s’agit pas d’une limite brute fixée à une vitesse précise (10 Ko/s ou autre…). Des mesures effectuées chaque heure, de façon régulière, par un utilisateur (bartounet), le montrent assez clairement :


On voit que la vitesse de téléchargement d’un fichier standard (.pdf) ne varie qu’assez peu durant la journée, tandis que pour le fichier multimédia (.ogv), le débit chute dès 10h00 du matin pour revenir à un niveau « normal » peu après minuit.

En d’autres termes, le bridage interviendrait surtout aux heures de pointe. Une telle mesure relèverait de la QoS (Quality of Service, cf. Wikipédia), pour permettre aux utilisateurs de continuer à afficher de simples pages web et des fichiers standards à une vitesse raisonnable à toute heure de la journée, en itinérance sur le réseau d’Orange.

Un mal pour un bien, en somme ; malgré tout on déplorera l’absence d’information à ce sujet et le fait que la limitation de débit soit si drastique sur les fichiers multimédia, rendant tout accès à des services de type YouTube, Spotify etc. impossible sauf en pleine nuit…

Et vous, pensez-vous qu’une telle mesure soit raisonnable et adaptée à la situation actuelle de Free ?

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

58 commentaires

  1. >>>
    En d’autres termes, le bridage interviendrait surtout aux heures de pointe. Une telle mesure relèverait de la QoS (Quality of Service, cf. Wikipédia), pour permettre aux utilisateurs de continuer à afficher de simples pages web et des fichiers standards à une vitesse raisonnable à toute heure de la journée, en itinérance sur le réseau d’Orange.
    <<<
    J'adore le niveau d'objectivité de la rédaction de Freenews. ils sont tellement motus et bouche cousue avec Free qu'ils leurs trouvent des circonstances atténuantes.
    Bientôt ils vont publié un article pour nous dire que c'est la faute des clients qui utilise du Data sur leurs mobile et que Free a raison de bridé.

  2. ;D ILLIMITE ????  ;D
    No comment... Free passe du côté obscure comme SFR, Orange & Bouygues....
    On devrait demander à l'Académie Française de revoir le terme ILLIMITE dans le dictionnaire.

  3. je ne suis pas très concerné par le multimédia...
    par contre GOOGLE MAPS c'est une catastrophe depuis une 15aine de jours.
    je suis le seul?
    est-ce le même problème?

  4. Moi je rigole .....
    Depuis juin c'est la cata, et rien ne se passe pour arranger. On peut pas payer un forfait sans en avoir le service.
    Pour moi la discussion a assez durée !! oust portabilité ....
    Et bon courage pour les autres. Bon fidele à freeadsl de ce coté là je reste, pour le mobile, ben on verra  ???

  5. "Et vous, pensez-vous qu’une telle mesure soit raisonnable et adaptée à la situation actuelle de Free"
    J'ai une grande affection pour Free, mais le manque de communication m'a fait grogner jusqu'a lacher Free Mobile pour Sosh.
    Je verrais la situation dans un an.

  6. UN MAL POUR UN BIEN !!!
    Faut arrêter là, si c'est pour avoir une connexions qui ne fasse que des page web (WAP ?  :o), je prends le forfait à 0 € + 2 € pour aller sur internet de temps en temps.
    Pour arriver à 16 €/mois ça me laisse de la marge. Et je recherche des hotspot wifi pour le reste.
    Je pense que même la bande des 3 à l'époque où internet mobile voulait dire "pas de VOIP, pas de P2P etc..." permettait à leur client de télécharger une appli en 3G.

  7. Réagir sur le forum