Free Mobile, le plus rapide des nouveaux entrants européens

38

Free Mobile ne manque pas de le souligner : sa part de marché de 8%, acquise en seulement une année, reste de l’ordre de l’exceptionnel sur un secteur où la concurrence est si bien installée.

Free Mobile s’est, en une année, emparé de la place de 4ème opérateur du pays, devant Virgin Mobile qui occupait jusque là ce poste. En fait, avec ses 8% à fin 2012, Free n’est pas très loin d’égaler le parc de l’ensemble des MVNO cumulés (11% de part de marché) !


Pour se rendre compte de l’exploit réalisé par Free, ce dernier fournit, dans sa présentation de résultats 2012, une comparaison avec les autres opérateurs européens entrés récemment sur le marché :

- Free (France) : 8% en un an

- Yoigo (Espagne) : 4% en quatre ans

- H3G (Royaume-Uni) : 5% en quatre ans

- H3G (Italie) : 9% en quatre ans

La comparaison est sans appel : en un an, Free a fait mieux que la plupart des autres nouveaux entrants… en quatre ans !

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

38 commentaires

  1. a mon avis free a fait mieux que dans les nouveaux acteurs dans les autres pays car
    1: en france yavais helas AUCUNE REELLE concurrence :/  entente sur les prix... services facturé, aucune reel evolution ..
    2: free a fait comme pour l'ADSL... proposé plein de nouveau services a un prix bas

    Apres ya aussi tout un tas de trucs que free fait qui sont pas normaux
    1: Saturation des services google/apple ... ok pas que la faute a free, mais chez les autres ca marche... et le prix n'est pas plus cher ....
    2: choses basiques comme le hors forfait a l'international impossible ... Ceci est peut etre bien pour la facture, mais sortir de la france et devenir injoignable ??? bof bof
    3: free a annoncé qu'on pouvais bloqué son forfait gratuitement ... On se demande toujours a partir de quand....
    4: beta test live ... meme si c'est free, qui est connu pour avoir exactement le meme fonctionnement en ADSL, il aurai peut etre fallu mettre un peu plus de qualité (surtout au debut, maintenant les problemes semblent en partie reglé)

  2. Tres bons résultats qu'il faut cependant relativisés. En effet les chiffres prennent en compte le nombre d'abonnées free mobile. Or il y a un grand nombre d'abonnées à l'offre 0 euro qui ne rapporte rien à Free et qui n'ont souscris à l'offre que parce qu'elle était gratuite !

  3. 8% de part de marché conquises en un an d'existence commerciale est rapide, mais n'a rien d'étonnant.
    B-T a conquit 17% de part de marché en 18 ans d'existence commerciale, et en investissant 27 milliards de Francs dès janvier 1995 (un an avant son ouverture commerciale).
    C'est juste la démonstration chiffrée de la concurrence par les infrastructures, qui s'est appliqué pour les trois premiers MNO et pas pour le quatrième, de par la volonté unilatérale de l'ARCEP.

  4. Réagir sur le forum