Free Mobile justifie les retards de livraison de ses iPhone 5

32

Via un court message posté sur son compte officiel Twitter, Free Mobile se justifie sur les retards qui touchent les livraisons d’iPhone 5 — sur sa propre boutique ainsi que chez la plupart des opérateurs, bien que Free semble le plus touché.

L’opérateur, qui avait déjà incité ses abonnés à annuler leur commande d’iPhone 5, se contente cette fois de relayer un article publié par le site Clubic, dans lequel la société chinoise Foxconn (chargée de l’assemblage des iPhone 5) justifie ses retards par l’extrême sophistication du nouveau smartphone d’Apple, très complexe à assembler selon elle.

Un représentant de la firme explique que l’iPhone 5 « est l’appareil le plus difficile que Foxconn ait eu à assembler » et qu’il « faut du temps pour apprendre comment fabriquer ce nouveau terminal », justifiant ainsi, au moins en partie, les difficultés d’approvisionnement auxquelles Apple doit faire face.

Des défauts décelés sur les premiers mobiles d’iPhone 5 ont, en outre, compliqué la tâche à l’assembleur chinois : « Foxconn a pris des mesures au niveau du contrôle qualité pour éviter les rayures sur les iPhone neufs », affirme le responsable, « mais la tâche est ardue, en raison du matériau employé par Apple, trop fragile » et « il est difficile de concilier de telles exigences esthétiques avec les aspects pratiques ».

Pour compliquer encore la tâche, Foxconn doit faire face en interne à une crise de gestion du personnel sur son site de Zenghou, où les conditions de travail ont conduit récemment les salariés à une révolte — on parle, sans confirmation officielle, de plusieurs morts possibles.

Malgré un bon démarrage, les ruptures de stock entraînées par ces complications multiples devraient sérieusement ternir les ventes mondiales d’iPhone 5, face aux prévisions d’Apple…

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

32 commentaires

  1. Si je comprends bien, les Jobards (les boys à Jobs)  confient à un industriel insuffisamment compétent la fabrication d'un matériel extrêmement sophistiqué - ce qui explique qu'il s'adresse à une élite auto-proclamée -, et dont la durée de vie "sociale"  sera inférieure à un an avant la sortie de la relève N° 6 (là, Chanel est battu !!!) qui, elle aussi, sera confiée ...
    Bon, je crois que j'ai compris le capitalisme conquérant. Un peu moins les acheteurs de Cinq de Apple. Qui en plus, ne sent pas aussi bon que celui de Chanel.

  2. encore de la faute à la classe ouvrière..
    http://www.liberation.fr/economie/2012/09/30/chine-la-mort-ou-la-revolte-dilemme-des-ouvriers-de-foxconn_849931 (source libération)

  3. Réagir sur le forum