Free Mobile devrait lancer son offre subventionnée pour Noël

7

Le futur forfait de Free Mobile intégrant un téléphone subventionné inclus devrait voir le jour « pour Noël », une période propice aux recrutements pour les opérateurs mobiles, indique l’agence Reuters.

Le forfait subventionné de Free, expérimenté sur Vente-privée.com pendant quelques jours en version prototype, devrait finalement rejoindre le catalogue d’offres de Free Mobile, à temps pour les fêtes de Noël. C’est en tout cas ce qu’affirme Reuters.

S’il était initialement proposé à 39,99 € par mois assorti d’une période d’engagement de 24 mois, il n’est pas impossible que Free revoie sa copie pour l’occasion… l’article souligne en effet que l’offre avait initialement suscité des « réactions mitigées » chez les Freenautes.

Les analystes ne sont pas particulièrement optimistes sur cette nouvelle offre, non plus : « les nouvelles offres d’Iliad pourraient rogner de 1 à 2% la base de clients par an de ses concurrents, ce qui ne serait pas suffisant pour entraîner une nouvelle vague de baisses de prix », pronostique Antoine Pradayrol, du cabinet Exane.

Après un lancement en fanfare, Free Mobile peinerait-il à se renouveler ? Cela ne semble en tout cas pas devoir toucher, pour le moment, son succès auprès des Français, puisque le nouvel entrant affiche toujours un recrutement insolent.

Source : Reuters via Les Echos

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

7 commentaires

  1. Si Free veut atteindre ses objectifs d'être à 15, voir 25% du marché, c'est une étape obligée, il lui faut faire de la  subvention.
    Si Free veut convertir sa clientèle 0/2€ en bons clients à 16/20€, il lui faut faire de la subvention.

    Les promesses d'il y a deux ans étaient destinées aux fans. Fondamentalement les promesses n'engagent qu'eux. 

  2. Arnaut78 a écrit :

    Moins de deux ans après voir fait son cirque sur le couscous boulette, Free Mobile va s'y mettre. Certains n'ont honte de rien visiblement. ;D

    Free espérait faire interdire la vente de téléphone à crédit, ce ne fut pas possible, donc il en est réduit à faire de même s'il ne veut pas laisser une partie de la clientèle.
    Espérons seulement qu'il ne pratiquera pas les mêmes taux d'usure que ceux de ses concurrents.

  3. Réagir sur le forum