Free Mobile : des centaines de passerelles pour améliorer l’interconnexion avec Orange

16

Cela fait maintenant plus d’une semaine que les utilisateurs de Free Mobile ont pu constater une nette amélioration de leur situation concernant les appels passés, notamment en itinérance sur le réseau d’Orange.

La Tribune explique que le problème de saturation des appels a été résolu entre Free Mobile et Orange. L’opérateur historique a mis en place « plusieurs centaines de passerelles » (« BPN ») supplémentaires à l’interconnexion avec le cœur de réseau de Free ; c’est bien plus qu’initialement prévu lors de la signature du contrat, signe du succès de l’offre de Free Mobile.

Cette opération, évidemment facturée à Free par Orange, permet d’augmenter la capacité des appels pris en charge simultanément en itinérance : chacun des BPN (« blocs pairs numériques ») peut prendre en charge 31 communications voix simultanées, indique La Tribune.

Entre les opérations de dimensionnement du réseau et la consommation de ses clients, réputés plus voraces qu’ailleurs même sur le forfait à 2 euros, Free Mobile voit sa facture d’itinérance s’alourdir petit à petit ; cet accord pourrait être revalorisé, au total, jusqu’à 2 milliards d’euros, selon les estimations de Stéphane Richard, PDG d’Orange. Dès la première année, Free pourrait être amené à débourser environ 333 millions d’euros pour l’itinérance ; de quoi donner le vertige, même si on imagine mal le nouvel entrant se plaindre de son succès…

Source : La Tribune

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

16 commentaires

  1. On comprend mieux l'énervement de SFR et Bouygues.
    Non seulement Free Mobile leur pique des clients, les oblige à baisser leurs tarifs mais en plus cela rapporte à leur plus important concurrent : Orange.
    Finalement, SFR et Bouygues doivent regretter d'avoir claqué la porte à Free Mobile pour le contrat (du siècle) d'itinérance.... A trop vouloir gagner en étant trop sur de soi, on en perd parfois la raison et le sens de la réalité du marché.

  2. Et donc la prestation d'Orange à fait défaut.
    Free est client, Free paye FT, et toute la mauvaise presse, les critiques et les menaces de rupture de contrat sont pour Free. Normal.

  3. Normal oui, si Free a demande pour x interconnexions et qu'au final ils ont besoin de 10x interconnexions. Tres etonnament, on a jamais entendu Free se plaindre de la prestation d'Orange mais peut etre as tu des infos la dessus ?
    Parce que je me dis qu'a la place de Free, si j'ai tout bon de mon cote, que je paye un concurrent pour un service et que celui ci ne me donne pas le service pour lequel j'ai paye cher, ben je crois que j'aurais rale un tout petit peu.

  4. Antwan a écrit :

    Et donc la prestation d'Orange à fait défaut.
    Free est client, Free paye FT, et toute la mauvaise presse, les critiques et les menaces de rupture de contrat sont pour Free. Normal.


    je ne pense pas qu'Orange soit seul fautif, mais que les 2 opérateurs n'ont pas anticipé un nombre d'abonnés aussi élevés en si peut de temps :(

  5. OhMonBato a écrit :

    Normal oui, si Free a demande pour x interconnexions et qu'au final ils ont besoin de 10x interconnexions. Tres etonnament, on a jamais entendu Free se plaindre de la prestation d'Orange mais peut etre as tu des infos la dessus ?
    Parce que je me dis qu'a la place de Free, si j'ai tout bon de mon cote, que je paye un concurrent pour un service et que celui ci ne me donne pas le service pour lequel j'ai paye cher, ben je crois que j'aurais rale un tout petit peu.


    C'est du bon sens.
    De plus, Free Mobile est responsable des liens d'interconnection mais délègue à Orange-France la réalisation (fourniture, mise en service), lequel refacture le tout à Free Mobile. Voir:
    http://www.latribune.fr/technos-medias/telecoms/20120417trib000694024/free-mobile-les-problemes-de-reseau-en-grande-partie-resolus.html

    En matière de com, pour l'instant on a seulement entendu O-F, et jamais Free Mobile pour se plaindre des prestations de son partenaire et néanmoins concurrent.

  6. Antwan a écrit :

    Et donc la prestation d'Orange à fait défaut.
    Free est client, Free paye FT, et toute la mauvaise presse, les critiques et les menaces de rupture de contrat sont pour Free. Normal.


    Ben oui, c'est normal...

    Je suis épicier. Tu viens me voir parce que tu dois nourrir une famille de 4 pendant une semaine. Pour ça, tu m'achète un paquet de 250g de pâtes et une boite de 4 oeufs. A la fin de la semaine, tout le monde crève la dalle chez toi.
    Dans ce cas, c'est la faute de l'épicier ou du client ?

    C'est pareil pour Free. Free est allé voir Orange et a commandé un volume X de capacité d'interconnexion. Orange a livré à Free la quantité demandé. A la fin de la période de lancement, on se rend compte que Free s'est planté dans ses prévisions et a mis trop de temps à réagir. C'est la faute du client, qui a mal évalué ses quantités, ou du vendeur, qui a livré ce qu'on lui a demandé ?

  7. La téléphonie s'est effectivement améliorée, sans pour autant être parfaite (hier encore, un collègue qui n'arrivait pas à me joindre sur mon portable, messagerie directe). Par contre, côté 3G, c'est toujours assez catastrophique sauf exception (la nuit par exemple, mais c'est con, la nuit je suis chez moi).

    Du coup, si Free estime avoir terminé son boulot sur l'amélioration du service, faut-il considérer que la situation actuelle est considérée comme normal et qu'on a plus qu'à aller voir ailleurs si on veut un service correct sur le data ?

  8. Lictor a écrit :


    Je suis épicier. Tu viens me voir parce que tu dois nourrir une famille de 4 pendant une semaine. Pour ça, tu m'achète un paquet de 250g de pâtes et une boite de 4 oeufs. A la fin de la semaine, tout le monde crève la dalle chez toi.
    Dans ce cas, c'est la faute de l'épicier ou du client ?

    C'est pareil pour Free. Free est allé voir Orange et a commandé un volume X de capacité d'interconnexion. Orange a livré à Free la quantité demandé. A la fin de la période de lancement, on se rend compte que Free s'est planté dans ses prévisions et a mis trop de temps à réagir. C'est la faute du client, qui a mal évalué ses quantités, ou du vendeur, qui a livré ce qu'on lui a demandé ?

    c'est pas toi l’épicier qui c’était venté que dans ton épicerie qu'on pouvais revenir parce que t'avais une grande réserve avec du stock de pattes et d’œufs et que tu risquer rien et quand je suis revenu tu n'avais plus de pattes ni d’œufs par-contre ta réserve était rempli de farine blanche  ;) :D

  9. ludovicflash a écrit :

    c'est pas toi l’épicier qui c’était venté que dans ton épicerie qu'on pouvais revenir parce que t'avais une grande réserve avec du stock de pattes et d’œufs et que tu risquer rien et quand je suis revenu tu n'avais plus de pattes ni d’œufs par-contre ta réserve était rempli de farine blanche  ;) :D

    Et la preuve, Orange a bien du "stock" en reserve puisque ca s'ameliore, mais encore fallait il le demander a temps. Les analogies ont leur limite... Tu peux prendre le probleme dans le sens que tu veux, Free s'est plante dans son estimation de depart, y'a pas mort d'homme et le probleme est en train de se resoudre.

  10. Réagir sur le forum