Free Mobile : de nouvelles mesures constatent un débit inférieur à la moyenne

27

Le magazine Challenges vient de publier une nouvelle série de mesures de débit sur le réseau de Free Mobile (avec et sans itinérance). Verdict : le quatrième opérateur s’en tire systématiquement moins bien que son concurrent, Orange.

Ce “drive-test”, mené par un opérateur télécom dont le magazine ne révèle pas l’identité, a été réalisé dans la banlieue de Lyon, dans la nuit du 6 au 7 mars. Deux Samsung Galaxy Note 2, équipés d’une carte SIM Free Mobile pour l’un et Orange pour l’autre, ont servi aux mesures.

Pour l’ensemble des mesures, le réseau Orange a servi de réseau-témoin, permettant de comparer les débits relevés. Cette donnée s’avère particulièrement intéressante en itinérance, puisqu’il s’agit alors de comparer la différence de traitement entre les clients Orange et les clients Free sur le même réseau…

Voici les résultats des tests :

Tests avec Free Mobile en itinérance

- 1er test : téléchargement de l’application Facebook (14 Mb)

  • Free : 4mn 29 s — Deuxième mesure : 4mn 28s
  • Orange : 25 secondes — Deuxième mesure :24 secondes

- 2ème test : visionnage d’une vidéo en streaming

  • Free : 2 mn 1 s de temps de visionnage dont 10 secondes de temps de chargement — Deuxième mesure : 2 mn 5 s dont 14 secondes de temps de chargement (le temps de visionnage peut être plus ou moins longs en fonction des coupures, gels ou interruptions)
  • Orange : 1mn 56 s dont 5 secondes de temps de chargement — Deuxième mesure 1mn 55 s dont 4 secondes de TDC (le temps de visionnage peut être plus ou moins longs en fonction des coupures, gels ou interruptions)

- 3ème test : test de la vitesse du réseau avec Speedtest.net

  • Free : 8 949 Kbps — Deuxième mesure : 8.682 Kbps
  • Orange : 8 688 Kbps — Deuxième mesure : 9.485 Kbps

Tests sur le réseau Free Mobile en propre (sans itinérance)

- 1er test : test de la vitesse du réseau avec Speedtest.net

  • Orange : première mesure : 7.480 Kbps — Deuxième mesure : 10.400 Kbps
  • Free : première mesure 5.200 Kbps — Deuxième mesure 7.600 Kbps

- 2ème test : téléchargement de l’application Facebook (14 Mb)

  • Orange : Première mesure : 22 secondes 8 centièmes — Deuxième mesure 24 secondes 4 centièmes
  • Free : Première mesure : 29 secondes 6 centièmes — Deuxième mesure : 47 secondes 7 centièmes

- 3ème test : visionnage d’une vidéo en streaming

  • Orange : 1 mn et 6 secondes (dont 5 secondes de temps de chargement) — 1mn et 54 secondes (dont 3,5 secondes de temps de chargement)
  • Free : 1mn 55 secondes (dont 4,2 secondes de temps de chargement) — 1 mn 55 secondes (dont 4,5 secondes de temps de chargement)

Challenges constate ainsi que sur son propre réseau, les performances de Free Mobile sont inférieures à celles d’Orange, même si les écarts ne sont pas toujours flagrants.

Mais c’est plutôt en itinérance que les résultats surprennent : là où les résultats devraient être en principe quasiment identiques (puisque les tests se déroulent tout deux sur le même réseau, celui d’Orange), un écart reste visible : celui du téléchargement de l’application Facebook, qui aura pris environ 25 secondes pour un téléphone Orange… contre près de 4 minutes 30 sur le téléphone Free !

Le magazine s’interroge sur la possibilité d’un bridage. S’il est peu probable qu’Orange bride lui-même les clients Free Mobile sur son réseau, il est en revanche possible que Free établisse lui-même des limites, notamment pour limiter le montant de la facture d’itinérance à verser à Orange. Challenges rappelle que des utilisateurs avaient constaté un évident bridage sur les fichiers multimédia, par extension, en octobre 2012…

La différence de débit pourrait également s’expliquer par les faibles débits proposés par l’ensemble du réseau Free vers certains services populaires. Il est de notoriété publique que l’opérateur peine à proposer des débits suffisants vers YouTube aux heures de pointe — mais ces problèmes touchent également, à différentes échelles, des services comme le Play Store de Google, ou encore l’App Store d’Apple. Le téléchargement de Facebook sur Android passant par le Play Store, peut-être ne faut-il pas chercher plus loin…

Source : Challenges

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

27 commentaires

  1. Je ne comprends pas à quoi peut correspondre le test ORANGE sur le réseau propre de free, je vois pas comment ce cas est possible, il n'y a pourtant que 3 tests possibles et non 4 : Mobile free sur reseau free, mobile free en itinérance orange et mobile orange sur orange  ???

  2. Encore un autre test fait avec sérieux mais, pour nous, les fremobiles, que peut-on faire à part partir? N'y a-t-il pas possibilité de faire qqch au vue des dossiers comme celui-ci?

  3. Bon, à force de tests, je vais finir par savoir que mon débit 3G est médiocre (orange) à moyen (free).
    Et alors ? changerai-je pour autant ? Non !
    En ce qui me concerne je suis sur une antenne free et le débit est largement suffisant pour mon usage (visionner une vidéo sur un écran de 4" est un exercice périlleux à mon âge).
    J'aimerai simplement que le cartel des trois essaie plutôt de trouver des services innovants, des tarifs moins chers ou encore des prestations de qualité plutôt que de dénigrer en permanence.
    Je vous rappelle néanmoins que, avant janvier 2012, personne ne faisait ce genre de tests de débit car la DATA était hors de prix et bridée en volume.
    C'est bien grâce à free que, aujourd'hui, tout le monde et quel que soit son opérateur peut jouir d'un accès internet de 3Go....

  4. Ce qu'il veut dire c'est qu'avant la grande majorité des gens se "moquaient" du débit, ils surveillaient d'abord leur facture qui elle était illimitée.

  5. Peut être effectivement que des tests existaient mais on en avait pas connaissance, et de toute façon tout le monde s'en moquait puisque les gens qui pouvaient se permettre des forfait presque illimité sur la Data était plutôt limité. Ces tests ont aujourd'hui un sens car ils touchent davantage de monde grâce à la baisse des prix sur la Data. Et ceci grâce à qui?

  6. Réagir sur le forum