Free Mobile candidat aux reliquats de fréquences 3G

2

Free Mobile a déposé un dossier de candidature dans le but de décrocher un des lots de fréquences résiduelles 3G vendus aux enchères. Deux opérateurs concurrents en ont fait de même : Orange et SFR

Les prétendants avaient jusqu’à aujourd’hui, midi, pour déposer leur dossier auprès de l’Autorité de régulation des télécoms (Arcep). Cette dernière a presque immédiatement révélé le nom des trois sociétés à avoir finalement décidé de déposer un dossier. Il s’agit de :

- Free Mobile, filiale à 100 % de la société Iliad ;

- Orange France, filiale à 100 % de la société France Telecom ;

- Société Française du Radiotéléphone (SFR), détenue à 56 % par Vivendi et à 44 % par Vodafone.

Bien entendu, nous n’en savons pas plus pour le moment, et notamment pas le montant de l’enchère proposée par chacun. Nous ne pouvons que rappeler que l’enchère minimum était fixée à 120 millions d’euros et qu’outre la somme, l’Autorité tiendra également compte de critères qualitatifs tels que l’accueil proposé aux MVNO.

Les offres des trois opérateurs seront évaluées dans les prochains jours par l’Arcep, et cette dernière rendra sa décision avant la fin du mois. Rappelons que deux lots de fréquences sont à attribuer ; cela fait donc, potentiellement, deux opérateurs heureux. Qui de Free, d’Orange ou de SFR décrochera ces précieuses fréquences, permettant de disposer d’un réseau de meilleure qualité ?

Source : Arcep

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction]
Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

2 commentaires

  1. Réagir sur le forum