Free Mobile bénéfique à terme selon le président de l’Autorité de la concurrence

0

L’Autorité de la concurrence a rendu, cette semaine, un rapport dans lequel elle rappelle au quatrième opérateur, Free Mobile, que son itinérance avec Orange doit rester temporaire.

Cela n’empêche pas le président de l’Autorité, Bruno Lasserre, d’expliquer le bien qu’il pense de l’arrivée d’un nouvel acteur sur le marché de la téléphonie mobile. Dans une interview consacrée au Buzz Média Orange-Le Figaro, il estime que l’arrivée de Free Mobile « sera bénéfique (…) sur le long terme » pour le marché.

« Je pense que sur le long terme, cette entrée sera bénéfique. Quand on oppose parfois abruptement consommateurs et producteurs, on oublie que nous sommes les deux à la fois. Je n’oppose pas l’intérêt des deux. Je cherche à trouver un bon modèle de la concurrence qui stimule l’innovation, l’emploi et l’investissement », a-t-il expliqué.

Il a par ailleurs refusé de juger Free coupable par avance d’avoir abusé de son accord d’itinérance. Ce dernier était « nécessaire pour permettre à Free de concurrencer les opérateurs qui étaient entrés depuis longtemps ». L’Autorité a simplement souhaité rappeler que « c’était une solution temporaire, le temps que Free déploie son réseau. Il faut vérifier que Free le déploie effectivement et il faut borner dans le temps cet accord d’itinérance ».

Regardez :

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

Les commentaires sont fermés.