Free lance un distributeur automatique de cartes SIM

32

Free annonce le lancement de bornes distributrices de cartes SIM ; conçues par l’équipe R&D de Free, celles-ci permettent de s’abonner à un forfait Free Mobile en quelques minutes et d’obtenir une carte SIM activée et utilisable immédiatement.

Le futur abonné réalise son choix sur l’écran tactile, doté d’un terminal CB pour les paiements. Le choix du format de carte (hybride mini-micro SIM, ou nano-SIM) est bien proposé. En quelques minutes, il repart avec une carte qu’il est possible d’utiliser immédiatement dans son téléphone.

Différents services sont également proposés aux clients déjà abonnés à Free Mobile : changement de format de carte SIM, retrait d’une nouvelle carte SIM en cas de vol ou perte, règlement d’une facture impayée…




Ces bornes Free seront déployées dans certaines enseignes du groupe NAP (Maison de la Presse et Mag Presse), avec pour objectif le déploiement de « plusieurs centaines » de bornes à terme. Ces machines permettent à Free de compléter sa couverture nationale au-delà de ses propres Free Centers.

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

32 commentaires

  1. donc j'en déduit que le règlement s'effectuera tous les mois par débit de la CB insérée dans le distributeur ?
    pourquoi pas une prise dans la borne permettant de faire un test croisé de la box avant échange

  2. très bonne idée !
    ca simplifie grandement l'accès à un forfait mobile !
    comme quoi jusqu'à présent les 3 opérateurs mobiles orange sfr et bouygues nous ont fait croire que les opérations pour créer un forfait étaient compliquées et complexes et longues et qu'on étaient obligés de passer par une boutique ou un site internet...
    on a la preuve que non.

  3. Petites questions :
    - Ces bornes ne seront pas présente dans les Free Center ?
    - Si pas de borne, cela veut-il dire qu'il sera possible d'avoir aussi au "comptoir" sa carte sim directement dans les free center ?

  4. Ça pose un problème qui n'est pas abordé ici et qu'il faudrait connaitre
    Que sa passe t  il si une carte SIM a été achetée avec de faux papiers ou CB volée  ?
    Et que le téléphone dans le quel une telle carte a été introduite serve pour des délits plus ou moins graves , voire un meurtre .
    Bonjour ensuite pour  s'expliquer avec les flics qui viendront enfoncer votre porte a 07h00 du matin et vous sortir du lit menottes au poing
    Oui c'est déjà comme cela pour :
    -1 le propriétaire de la carte grise est responsable jusqu’à ce qu'il apporte la preuve de son innocence
    -2 Le titulaire de l'adresse IP est responsable  jusqu’à ce qu'il apporte la preuve de son innocence
    -3 le propriétaire de la Carte SIM  ....  aussi !!
    Conclusion
    Avec la justice actuelle et l'inversion de preuve , il faut avoir de bons alibis  !!
    Il serait bien de connaître qu'elles sont les protections des usagers  mises en place pour éviter des situations semblables citées plus haut ?
    Vu que ça n'arrive pas qu'aux autres ???

  5. Frank06 : tu oublies une chose très importante ... lors de l'inscription la carte est contrôlée par la banque émettrice (le même genre de contrôle quand y'a "demande d'authorisation en cours"). De par la nature de l'opération, zapper ce contrôle dynamique est erreur de débutant. Ces bornes devront être connectées pour :
    * les vérifications bancaires
    * l'enregistrement du pedigree du client
    * l'association SIM du distributeur / client
    * activation de la SIM sur le réseau
    Et quand bien même, un rigolo s'y essaie :
    * la SIM va être bloquée très très vite
    * le téléphone utilisateur sera triangulé tout aussi vite
    Ce que tu décris est un scénario de crétin de base qui cherche à se faire pincer. C'est aussi idiot que de faire de la VPC avec une carte volée en donnant son adresse postale personnelle.

  6. Réagir sur le forum