Free inclut le roaming depuis la Croatie à son forfait mobile

6

Free continue à enrichir son offre mobile avec de nouvelles destinations européennes gratuites en itinérance : le forfait Free à 19,99 € peut désormais être librement utilisé (appels, SMS, MMS et Internet) sans surcoût depuis la Croatie.

Cette nouvelle destination incluse (qui porte à 17 le nombre de Pass Destinations disponibles) fonctionne selon les mêmes règles : il faut disposer du forfait Free (à 19,99 €/mois) et justifier d’au moins 60 jours d’ancienneté pour en bénéficier.

Capture d’écran 2015-05-12 à 10.07.18

Le Pass Destinations est automatiquement disponible lors d’un voyage dans un pays compatible et il permet de profiter des appels, SMS et MMS illimités (depuis le pays en question vers la France, ou en interne) ainsi que de 3 Go d’Internet mobile (débit réduit au-delà). Chaque Pass Destinations peut être utilisé jusqu’à 35 jours par an ; au-delà, les communications seront facturées au tarif hors forfait en vigueur.

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

6 commentaires

  1. Il y a une question que je me pose toujours. Pourquoi tous ces privilèges restent-ils seulement en Europe. A quand ce genre de migrations pour les pays de l'Afrique Noire.
    Quand je fais le calcul, les appels vers les pays sous développés sont plus rentables pour les opérateurs que les offres tout illimité que nous voyons actuellement.
    Je n'arrive pas à comprendre ce que ça couterait de nos jours d'ouvrir des offres adaptées aux besoins des personnes qui souhaitent appeler leurs proches en Afrique.
    Les opérateurs y gagneraient beaucoup je pense.

    Exemple : Tous ceux qui ont un forfait illimité de nos jours, n'utilisent même pas l e 1/4 par mois. Tandis que les appels vers l’extérieur explosent, il sera tant de proposé les appel et roaming à tarif local pour toutes les destinations.

    Merci d'avance pour vos reactions

  2. Le principe de ces accords repose sur la réciprocité.
    Il est fort probable que les opérateurs africains n'aient pas grand intérêt dans ce genre d'accord, sachant qu'ils encaissent de grosses sommes par les appels provenant de l'étranger, et que leurs ressortissants ont moins de besoin.

  3. jahson a écrit :

    Il y a une question que je me pose toujours. Pourquoi tous ces privilèges restent-ils seulement en Europe. A quand ce genre de migrations pour les pays de l'Afrique Noire.
    Quand je fais le calcul, les appels vers les pays sous développés sont plus rentables pour les opérateurs que les offres tout illimité que nous voyons actuellement.
    Je n'arrive pas à comprendre ce que ça couterait de nos jours d'ouvrir des offres adaptées aux besoins des personnes qui souhaitent appeler leurs proches en Afrique.
    Les opérateurs y gagneraient beaucoup je pense.

    Exemple : Tous ceux qui ont un forfait illimité de nos jours, n'utilisent même pas l e 1/4 par mois. Tandis que les appels vers l’extérieur explosent, il sera tant de proposé les appel et roaming à tarif local pour toutes les destinations.

    Merci d'avance pour vos reactions


    Moi je comprends pas bien ce que vous dites. Là , il s'agit de pouvoir appeler dans  et naviguer depuis un pays tiers sans frais. Pas d'appeler depuis la France tel ou tel pays.
    Free intègre les pays en fonction de combien cela coute.  Si il ne trouve pas d'accord intéressant avec un opérateur local, cela ne peut se faire. Or comme dit plus haut, ces opérateurs n'ont aucun intérêt à traiter avec un opérateur européen car aucune réciprocité.
    La gratuité n'existe que dans les rêves, tout est histoire de transaction et Free ne va pas y laisser sa chemise pour faire plaisir à tel ou tel de ses clients.

  4. chermositto a écrit :

    Moi je comprends pas bien ce que vous dites. Là , il s'agit de pouvoir appeler dans  et naviguer depuis un pays tiers sans frais. Pas d'appeler depuis la France tel ou tel pays.
    Free intègre les pays en fonction de combien cela coute.  Si il ne trouve pas d'accord intéressant avec un opérateur local, cela ne peut se faire. Or comme dit plus haut, ces opérateurs n'ont aucun intérêt à traiter avec un opérateur européen car aucune réciprocité.
    La gratuité n'existe que dans les rêves, tout est histoire de transaction et Free ne va pas y laisser sa chemise pour faire plaisir à tel ou tel de ses clients.


    Je comprend parfaitement ces accords de réciprocité avec tel ou tel pays ou opérateur. Je prend par exemple la marque Orange, qui est représenté dans certains pays de part son nom, peut être sans lien direct. Au vu de utilisation quasi pareil des même solutions, pourquoi un tel réseau ne pourrait pas mutualiser la réduction des coups de transmission des appels de la france par exemple vers l'Afrique.
    Je comprend bien que tout est histoire de rapporter le plus de fric, comme on l'a tous connu en France avant l'arrivée des offres free, qui a complément changé la donne.  A chaque que je fais mes analyses, je me rend compte que les pays en voie de développement, sont ceux vers lesquels, les communications coutent les plus chers. Techniquement, je ne sais pas ce que cela implique, mais avec la vulgarisation de VOIP et consort, on devrait avoir des tarifs nettement moindre qu'il y a 5 ou 10 ans.
    Exemple : 1 appel de la France vers l'Afrique de l'Ouest coûte par exemple chez :
    FREE : environ 0,19 à  0,34€/mn
    Orange : environ 1,50€/mn
    SFR et BOUYGUES : environ 1€/mn
    Les NVNO sont peut-être les moins cher mais cela ne justifie pas vraiment l'état actuelle : environ entre ,19 à 0,26 environ.
    L'aspect que j'aimerai surtout savoir, c'est qu'est-ce qui justifie aujourd'hui ces tarifs?  Et ces données n'ont pas du tout évolué par rapport au passé.

    Si j'aborde ce sujet, c'est qu'il y a une bonne raison car je suis un peu dans le domaine des télécoms, mais le coté tarification m’intéresse très sérieusement.  Si y a des experts qui peuvent me faire un topo, je serai très ravi.

    Merci pour vos précédentes réactions

  5. jahson a écrit :

    Je comprend bien que tout est histoire de rapporter le plus de fric

    Ben non justement. Là, le but est que ça en coûte le moins possible. C'est pour cela que les opérateurs vont toujours chercher à conclure des accords entre eux dont le montant soit aussi neutre que possible (les deux factures s'équilibrent à la fin, donc personne n'a rien à débourser). Comme on te l'a fait remarquer, ce genre d'accord est surtout possible s'il y a une certaine balance dans l'échange entre les deux opérateurs.

  6. Les opérateurs africains ont aussi intérêt à faire payer plus cher les "riches" européens. Cela leur permet de réduire les tarifs proposés aux populations  locales.

  7. Réagir sur le forum