Free inclut le roaming depuis la Croatie à son forfait mobile

6

Free continue à enrichir son offre mobile avec de nouvelles destinations européennes gratuites en itinérance : le forfait Free à 19,99 € peut désormais être librement utilisé (appels, SMS, MMS et Internet) sans surcoût depuis la Croatie.

Cette nouvelle destination incluse (qui porte à 17 le nombre de Pass Destinations disponibles) fonctionne selon les mêmes règles : il faut disposer du forfait Free (à 19,99 €/mois) et justifier d’au moins 60 jours d’ancienneté pour en bénéficier.

Capture d’écran 2015-05-12 à 10.07.18

Le Pass Destinations est automatiquement disponible lors d’un voyage dans un pays compatible et il permet de profiter des appels, SMS et MMS illimités (depuis le pays en question vers la France, ou en interne) ainsi que de 3 Go d’Internet mobile (débit réduit au-delà). Chaque Pass Destinations peut être utilisé jusqu’à 35 jours par an ; au-delà, les communications seront facturées au tarif hors forfait en vigueur.

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

6 commentaires

  1. Il y a une question que je me pose toujours. Pourquoi tous ces privilèges restent-ils seulement en Europe. A quand ce genre de migrations pour les pays de l'Afrique Noire.
    Quand je fais le calcul, les appels vers les pays sous développés sont plus rentables pour les opérateurs que les offres tout illimité que nous voyons actuellement.
    Je n'arrive pas à comprendre ce que ça couterait de nos jours d'ouvrir des offres adaptées aux besoins des personnes qui souhaitent appeler leurs proches en Afrique.
    Les opérateurs y gagneraient beaucoup je pense.
    Exemple : Tous ceux qui ont un forfait illimité de nos jours, n'utilisent même pas l e 1/4 par mois. Tandis que les appels vers l’extérieur explosent, il sera tant de proposé les appel et roaming à tarif local pour toutes les destinations.
    Merci d'avance pour vos reactions

  2. Le principe de ces accords repose sur la réciprocité.
    Il est fort probable que les opérateurs africains n'aient pas grand intérêt dans ce genre d'accord, sachant qu'ils encaissent de grosses sommes par les appels provenant de l'étranger, et que leurs ressortissants ont moins de besoin.

  3. Les opérateurs africains ont aussi intérêt à faire payer plus cher les "riches" européens. Cela leur permet de réduire les tarifs proposés aux populations  locales.

  4. Réagir sur le forum