Free espère couvrir 99% de la population en cinq ou six ans

9

Selon le directeur général d’Iliad, Maxime Lombardini, Free Mobile espère être en mesure de « couvrir 99% de la population » en 3G « en cinq ou six ans ». Et pour cela, l’opérateur a un plan…

Si l’accord d’itinérance conclu avec Orange permettra à Free de disposer d’un réseau 2G/3G à l’échelle nationale dès son lancement commercial en 2012, cela ne dispense pas l’opérateur de déployer rapidement son propre réseau. Le nouvel entrant devra en effet couvrir, au minimum, 25 % de la population française pour que son accord d’itinérance puisse être valable : le déploiement a donc déjà commencé.

À plus longue échéance, plus vite Free étendra son propre réseau, moins il sera dépendant d’Orange et moins il lui devra de compensations financières. Si la licence 3G de Free Mobile lui impose de couvrir 90 % de la population d’ici 2018, l’opérateur entend faire mieux : nous avons un plan pour couvrir 99% de la population, explique Maxime Lombardini à l’hebdomadaire Challenges. « Cela représente de 9000 à 10000 points hauts en cinq ou six ans. Les identifier n’est pas le plus difficile : le marché des points hauts est bien organisé ».

Si le DG d’Iliad ne révèle pas ses secrets, le magazine explique que l’opérateur va louer en priorité les pylônes déjà existants, détenus en majorité par TDF mais également par les opérateurs concurrents. « Ils ont pris l’engagement d’en louer l’accès à un quatrième opérateur », indique Maxime Lombardini.

Challenges affirme toutefois que la Freebox Révolution intègre des femtocells 3G (ce qui, à l’heure actuelle, est faux, mais pourrait être ajouté par la suite, via un module optionnel). « Free a donc trouvé un moyen économique d’installer massivement des antennes », pense le magazine. Or, il est peu probable que l’utilisation de puces femtocells, dont l’usage est traditionnellement limité au domicile de l’abonné, permette à Free de se dispenser de véritables antennes-relais…

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction]
Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

9 commentaires

  1. salut "cela"* a dû échapper au Max., à moins que ... * SI..dans 6 ans, 99% de la popul. N'EST PAS couverte, on "les"* lui reprochera ! et Free, ET les prévisions --> aïe, aïe ! * les propos

  2. Freenews a écrit :
    Challenges affirme toutefois que la Freebox Révolution intègre des femtocells 3G (ce qui, à l’heure actuelle, est faux, mais pourrait être ajouté par la suite, via un module optionnel).
    Bah tiens, des mini-antennes-relais dans nos box, j'aimerais bien voir ca !!

  3. gadafla a écrit :
    Challenges affirme toutefois que la Freebox Révolution intègre des femtocells 3G (ce qui, à l’heure actuelle, est faux, mais pourrait être ajouté par la suite, via un module optionnel).
    Bah tiens, des mini-antennes-relais dans nos box, j'aimerais bien voir ca !!
    Au contraire, ce sera très pratique. Nous pourrons réchauffer le café en posant la tasse dessus. Une freebox micro-onde, c'est cela l’avenir !!

  4. En même temps, d'après les infos que j'ai de chez TDF, ça avance plutôt pas mal: "Fin mars, TDF a livré les 150 premiers sites à Free Mobile. Ces livraisons s’inscrivent dans le cadre de deux contrats de prestations de service points hauts (SPH). Ces contrats, signés en juillet 2010, portent sur l’accueil des équipements 3G de Free Mobile sur 2000 sites pylônes et toits/terrasses de TDF. Free Mobile vise une couverture de la population de 27% en vue de son ouverture commerciale après janvier 2012."

  5. mowa a écrit :
    C'est super , j'éspère que free partagera ses bénéfices avec les Freenautes loooooooooooool
    salut DEBOUT, LA DANS !!!!!!!!!!!!!!!

  6. sacré plaisantin : si c'est les mêmes promesses que la fibre optique ( que j'attends depuis 18 mois ) ou que la V6 ( depuis 4 mois!) je vais éviter..................

  7. Réagir sur le forum