Free doit-il développer son propre smartphone ?

0

Les Freenautes s’apprêtent déjà à demander des mises à jour de l’OS

Et si Free décidait de développer son propre modèle de téléphone mobile ? Alors que l’arrivée de Free Mobile sur le marché se rapproche (son lancement est toujours estimé pour début janvier 2012), c’est l’une des spéculations les plus intéressantes du moment…

L’idée d’un smartphone conçu par Free n’est pas vraiment nouvelle : après tout, l’opérateur est connu pour avoir développé seul sa set-top-box, la Freebox, avec le succès que l’on connaît… alors, pourquoi pas un smartphone estampillé Free, un véritable Freephone portable ?

L’AdUF se penche sur cette éventualité, qu’elle qualifie elle-même d’un peu « folle », dans sa newsletter de mardi (PDF).

L’article se base sur les données du site isuppli.com pour estimer le prix de gros nécessaire à la conception d’un smartphone (en se basant strictement sur le coût des composants, sans tenir compte des frais d’assemblage, de distribution, de marketing, etc.). Et voici les prix moyens estimés pour les modèles les plus populaires du moment :

- iPhone 3G : 174 $

- iPhone 4 : 187 $

- Palm Pre : 138 $

- Nokia N8 : 187 $

- Blackberry Torch 9800 : 171 $

Free pourrait alors choisir de se tourner vers un fabricant acceptant la conception de téléphones en « marque blanche », selon l’AdUF : c’est notamment le cas du taïwanais HTC ou du sud-coréen Samsung (qui ont respectivement conçu le premier et le second modèle de Nexus pour Google, ndlr), ainsi que du chinois ZTE.

Bien que risquée, la possibilité de la commercialisation d’un « Freephone » n’est donc pas à exclure. D’autant qu’elle n’est pas incompatible avec la commercialisation, en parallèle, de modèles populaires comme les fameux iPhone.

L’AdUF estime que Free pourrait se contenter de proposer « une dizaine » de modèles de smartphones différents pour couvrir l’ensemble des besoins des utilisateurs…

JPEG - 145.6 ko
Photomontage d’un possible Freebox phone, réalisé par Freenews en février dernier

Pour rappel, Free a déjà commercialisé des Freephones Wi-Fi : si le Black était un modèle conçu par Pirelli, le White était bien distribué et vendu sous la marque Free. Peu de Freenautes conservent une bonne expérience de ces deux téléphones SIP, dont la commercialisation a été suspendue.

Plus récemment, une nouvelle information faisait état de l’arrivée potentielle d’un nouveau Freephone DECT, profitant des capacités de base DECT offertes par la Freebox Révolution. Depuis le mois de février, l’hypothétique Freephone n’a cependant pas daigné montrer le bout de ses touches…

Et vous, qu’en pensez-vous ? Seriez-vous intéressés par un éventuel Freephone, ou préférez-vous rester sur vos iPhone, Blackberry, Nokia ou autres Samsung actuels ?

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

Les commentaires sont fermés.