Free déclare de nombreuses nouvelles antennes 4G

14

Free, qui ne disposait pour le moment que d’une poignée d’antennes 4G déclarées sur le territoire (à Paris, Montpellier ou encore Lille), vient de déclarer à l’ANFR un très grand nombre de nouvelles antennes 4G 2600 MHz, atteignant un total de 387 !

Ces données, accessibles publiquement sur des sites comme Antennesmobiles.fr, montrent que Free a déclaré de nouvelles antennes dans un certain nombre de grandes villes ou leurs proches banlieues.

On observe une importante concentration d’antennes 4G déclarées, en vrac, dans les agglomérations de : Marseille, Aix-en-Provence, Montpellier, Grenoble, Lyon, Dijon, Clermont-Ferrand, Chambéry, Saint-Étienne, Besançon, Mulhouse, Nantes, Angers, Saint-Nazaire, Lorient, Rennes, La Rochelle, Limoges, Poitiers, Orléans, Le Mans, Caen, Le Havre, Lille, Rouen, Amiens, Reims, Metz, Nancy, Troyes, et Paris.


À titre de comparaison, Bouygues Telecom dispose de 629 sites déclarés, SFR de 677, et Orange de 761.

Il convient de rappeler que la déclaration d’une antenne ne signifie pas forcément qu’elle soit allumée et en service, ni même réellement équipée en 4G pour le moment ; néanmoins, il s’agit d’un bon révélateur sur les villes qu’un opérateur compte couvrir en 4G à terme.

Côté Free, une déclaration aussi massive peut laisser présager d’une ouverture commerciale prochaine du service 4G, ou tout au moins d’une volonté de tester le réseau à grande échelle dans de nombreuses villes françaises avant son lancement…

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

14 commentaires

  1. Sympathique tout ça ! A mon humble avis, la "surprise" dont Xavier Niel parle ces derniers temps devrait être, à l'ouverture commerciale de sa 4G, son intégration immédiate et sans surcoût dans le forfait à 20 €... Même Orange sera plus cher avec son option 4G à 1 €, d'autant qu'elle devrait augmenter d'ici au début de l'année prochaine.

  2. Euh, même si, pour le moment, je me fiche de la 4G, l'intégrer de base dans le forfait 16/20€ serait, à mon humble avis, une avancée majeure.
    Et ça aurait le mérite de couper l'herbe sous le pied du cartel et leurs sous-marques qui espère se refaire une santé financière grâce à cette technologie.
    Wait and see.

  3. Bonne nouvelle, FreeM, qui jusqu'ici n'était pas très locace en infos sur le déploiement du réseau 4G, montre sa volonté de monter son réseau en 2.6 GHz.
    Devant installer de nouveaux points 3G pour le déploiement en France, ils ont peut-être intérêt à faire d'une pierre deux coups... Mais vont-ils lancer leur offre de suite? Je ne sais pas. Cela me désole de voir les autres opérateurs proposer des offres très limitées sur le territoire, je ne vais pas tenir un discours différent pour FreeM.
    Reste aussi le soucis de l'itinérance. Free a le droit de s'arranger avec SFR. Vont-ils le faire? Ou vont-ils chercher à négocier un contrat avec Orange (en ont-ils le droit d'ailleurs?) voire pire (ou mieux, c'est selon ;) ), chercher à faire sans?
    Là est pour moi le point le plus important de l'affaire. Avec une licence "castrée" des fréquences des 800 Mhz, le déploiement 4G de FreeM ne pourra couvrir correctement que les zones denses, en tout cas dans un premier temps.
    Pour les zones moins denses, il faudra certainement attendre la déréglementation des usages de fréquence... A moins que FreeM ne se serve d'une partie des fréquences 1800 Mhz qu'ils vont récupérer, et proposer dessus à la fois 2G et 4G. Bref, on verra bien :)

  4. Réagir sur le forum