Free condamné à verser 25M€ à Bouygues pour dénigrement

0

Le procès intenté par Bouygues Telecom contre Free connaît une issue défavorable pour le nouvel entrant : Free a bien été reconnu coupable de dénigrement contre son concurrent, à qui il devra verser 25 millions d’euros

Le tribunal de commerce de Paris a tranché, et a sanctionné Free. En cause : la campagne de dénigrement mise en place par le trublion lors de son lancement commercial. Il est notamment reproché à Free d’avoir utilisé des termes tels que “pigeons” pour qualifier les clients de ses concurrents, mais également “escrocs” et “voleurs” en désignant les trois opérateurs mobiles en place. Dans une vidéo satyrique diffusée en direct lors de la conférence de lancement de l’offre Free Mobile, le nouvel entrant avait également mis en scène ses concurrents (dont Martin Bouygues) dans des situations parodiques — les citations employées étaient, elles, bien réelles.

Reconnu coupable de dénigrement, Free a été condamné à verser 25 millions d’euros à verser à Bouygues Telecom (tandis que ce dernier réclamait 98,8 millions). L’amende est assortie d’une interdiction d’utiliser « certains mots » pour qualifier ses concurrents et leurs clients ; par exemple, il ne pourra plus utiliser le terme de « pigeon ».

Il est intéressant de noter qu’en parallèle, Free avait également porté plainte contre Bouygues Telecom pour dénigrement. Ce dernier s’en tire avec une amende de 5 millions d’euros à verser à Free.

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

Les commentaires sont fermés.