Free braderait ses téléphones pour écouler les stocks

0

Le très jeune opérateur mobile a peut-être eu les yeux plus gros que le ventre. En commandant des téléphones portables aux constructeurs, Free Mobile aurait surévalué la demande des Freenautes et se retrouverait donc avec des stocks de « centaines de milliers » de terminaux à écouler, selon Les Échos

Selon une source du marché, Free aurait initialement prévu que 25 à 30 % de ses clients prendraient un téléphone avec leur forfait, pour se retrouver confronté à une proportion réelle trois fois moindre. Il faut dire que les abonnés à 0 ou 2 €/mois de l’opérateur auraient tendance à réutiliser leurs vieux mobiles, ou recourir au marché de l’occasion, dans un souci d’économie…

Résultat, cette erreur de jeunesse aurait poussé Free à tenter de revendre une partie de ses stocks invendus aux constructeurs (Samsung, RIM…), qui auraient pour la plupart refusé, selon les informations des Échos. D’autres stocks auraient été revendus en gros à l’étranger par Free, affirme le journal.

Pour les Freenautes, ce déstockage se traduit par des prix de vente particulièrement agressifs sur la boutique de Free Mobile : la plupart des modèles proposés par Free sont ainsi moins chers que chez les autres opérateurs sans subvention, comme le Samsung Galaxy SII, proposé à 415 €. Mieux, les modèles d’iPhone récemment mis en vente se payent le luxe d’être proposés à un prix inférieur à ceux que pratique Apple lui-même !

Maxime Lombardini, DG du groupe Iliad, a tenu à relativiser ces problèmes : « Nous n’avons aucun problème de terminaux ou de stocks. Nous avons certes tâtonné sur la tarification au lancement. Maintenant, nous pouvons revendiquer les meilleurs prix du marché sur les terminaux comme sur l’abonnement ». En attendant, avec de tels prix, il serait dommage de ne pas en profiter…

Source : Les Échos

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

Les commentaires sont fermés.