Enchères 4G : Free n’a pas de regrets

0

Non, rien de rien…

Privé d’un lot lors du second round des enchères 4G consacré aux « fréquences en or » (800 MHz), Free relativise et considère qu’il dispose déjà de tout ce qu’il lui faut pour participer sereinement à la course à la 4G…

Maxime Lombardini, directeur général du groupe Iliad, a rapidement réagi aux résultats des enchères auprès de l’AFP : « on n’a pas de regrets, on trouvait l’offre très défavorable pour un nouvel entrant comme nous. Si on avait pensé que c’était vital pour nous, on aurait été plus agressifs, et aujourd’hui on considère qu’on a tout ce qu’il nous faut ».

Rappelons que, contrairement à ce que de nombreux médias ont pu affirmer ces dernières heures, Free Mobile dispose bien d’une licence 4G (décrochée lors des premières enchères, en septembre 2011) et d’un lot de fréquences de 20 MHz duplex, sur la bande des 2,6 GHz.

Celles-ci ne permettent pas un déploiement d’aussi grande portée que les fréquences « en or » mais peuvent tout à fait convenir pour un déploiement urbain. Un dispositif que Free pourra compléter avec son droit à l’itinérance pour la couverture des zones plus isolées…

Source : AFP

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

Les commentaires sont fermés.