Enchères 4G : Free n’a pas de regrets

13

Non, rien de rien…

Privé d’un lot lors du second round des enchères 4G consacré aux « fréquences en or » (800 MHz), Free relativise et considère qu’il dispose déjà de tout ce qu’il lui faut pour participer sereinement à la course à la 4G…

Maxime Lombardini, directeur général du groupe Iliad, a rapidement réagi aux résultats des enchères auprès de l’AFP : « on n’a pas de regrets, on trouvait l’offre très défavorable pour un nouvel entrant comme nous. Si on avait pensé que c’était vital pour nous, on aurait été plus agressifs, et aujourd’hui on considère qu’on a tout ce qu’il nous faut ».

Rappelons que, contrairement à ce que de nombreux médias ont pu affirmer ces dernières heures, Free Mobile dispose bien d’une licence 4G (décrochée lors des premières enchères, en septembre 2011) et d’un lot de fréquences de 20 MHz duplex, sur la bande des 2,6 GHz.

Celles-ci ne permettent pas un déploiement d’aussi grande portée que les fréquences « en or » mais peuvent tout à fait convenir pour un déploiement urbain. Un dispositif que Free pourra compléter avec son droit à l’itinérance pour la couverture des zones plus isolées…

Source : AFP

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction]
Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

13 commentaires

  1. Résultat 4G : bonne nouvelle ! ILIAD n'a pas obtenu de licence 4G dans la bande des 800mhz. Au premier abord ça pourrait ressembler à une mauvaise nouvelle pour FREE mais en fait, vu les conditions d'attribution ce résultat était attendu. Free n'a pas besoin de licence dans cette fréquence car il possède déjà une licence pour la 4G certe dans une bande de fréquence moins importante et qui oblige donc à poser plus d'antenne puisque la portée est moins importante. Mais ce n'est absolument pas un problème puisque toutes les antennes de FREE sont déjà capable d'émettre la 4G. FREE couvre déjà 30% de la population en 4G ! D'ici à ce que de véritables offres 4G apparaissent (couverture du territoire et un vrai choix de téléphones compatibles) Free aura atteint une couverture bien plus importante avec ses propres antennes et offrira donc aussi de la 3G ET de la 4G. FREE n'avait aucun besoin de cette nouvelle licence qui n'aurait été utile que pour desservir des zones isolées (dommage pour les personnes concernées) ce qui aurait été un investissement beaucoup trop coûteux et donc pas rentable. N'oublions pas que SFR vient quand même de payer près de 400 000€ de plus que Bouygues Telecom. D'autant plus que grâce a l'obligation d'itinérance faite à SFR envers Free cette dernière lui permettra de desservir ces cas isolés. On peut même aller plus loin et penser qu'ILIAD lors du dépôt de son dossier pour cette dernière attribution n'avait fait une offre qu'à 1€. Pourquoi ? Uniquement pour faire monter les enchères ! L'état a quand même réussi à récolter 1 milliard d'euros supplémentaire ! Si Free ne s'était pas montré intéressé, les 3 concurrents n'auraient eu aucun intérêt de dépenser une telle fortune pour ces licences qui aurait été en surnombre.

  2. http://www.arcep.fr/uploads/tx_gsavis/10-0043.pdf M'étonne pas qu'il n'ai pas de regrets. Actuellement Free dispose de : - 5Mhz dans la bande 2100Mhz - 5Mhz dans la bande 900Mhz (hors zone très dense) - 20Mhz dans la bande 2600Mhz + le Wimax dans la bande 3500Mhz Au plus tard au 31/12/2012 il auront leur 5Mhz dans la bande 900Mhz aussi utilisable en zone très dense Et en 2016 vu la volonté de Bruxelles (neutralité des fréquences) il pourront faire de la 4G sur les 5Mhz de la bande 900Mhz. Tout ça, sans dépenser 1milliard comme SFR ^^

  3. bil01 a écrit :
    On peut même aller plus loin et penser qu'ILIAD lors du dépôt de son dossier pour cette dernière attribution n'avait fait une offre qu'à 1€. Pourquoi ? Uniquement pour faire monter les enchères ! L'état a quand même réussi à récolter 1 milliard d'euros supplémentaire ! Si Free ne s'était pas montré intéressé, les 3 concurrents n'auraient eu aucun intérêt de dépenser une telle fortune pour ces licences qui aurait été en surnombre.
    En tierement d'accord avec toi. Sinon ca aurait été gagné d'avance pour les 3 concurrents et ils n'auraient pas encherit autant, surtout SFR qui a eu les yeux plus gros que le ventre pour rafler un lot supplementaire pour faire barrage a Free... car peut penser que Free a encherit sur un seul des deux lot 5MHz vu qu'il n'a pas les moyens. Free couvre deja 30% du territoire en 3G ET en 4G, donc ca n'a pas beaucoup d'interet de de payer quelques centaines de millions pour couvrir les 1% du territoire restants quand il aura couvert 99% de la population en 2018.

  4. bil01 a écrit :
    On peut même aller plus loin et penser qu'ILIAD lors du dépôt de son dossier pour cette dernière attribution n'avait fait une offre qu'à 1€.
    C'est impossible : l'ARCEP a bien précisé que le dossier de Free était recevable. Ce qui signifie que la somme proposée était au moins conforme au prix de réserve fixé par l'État. Qu'ils aient nettement moins enchéri que les concurrents est probable (on a beau s'appeler Iliad, débourser quasiment un milliard sur demande, ce n'est pas rien, surtout quand on a un réseau à déployer). Mais je crois qu'ils sont suffisamment malins pour avoir tenté leur chance dans les limites du raisonnable.

  5. Gruntosaure a écrit :
    http://www.arcep.fr/uploads/tx_gsavis/10-0043.pdf M'étonne pas qu'il n'ai pas de regrets. Actuellement Free dispose de : - 5Mhz dans la bande 2100Mhz - 5Mhz dans la bande 900Mhz (hors zone très dense) - 20Mhz dans la bande 2600Mhz + le Wimax dans la bande 3500Mhz Au plus tard au 31/12/2012 il auront leur 5Mhz dans la bande 900Mhz aussi utilisable en zone très dense Et en 2016 vu la volonté de Bruxelles (neutralité des fréquences) il pourront faire de la 4G sur les 5Mhz de la bande 900Mhz. Tout ça, sans dépenser 1milliard comme SFR ^^
    En 2016, les concurrents auront ouvert leur 4G LTE depuis belle lurette ! Ils y travaillent depuis au moins trois ans ... Les parts de marché sont à saisir au début.

  6. yoann007 a écrit :
    On peut même aller plus loin et penser qu'ILIAD lors du dépôt de son dossier pour cette dernière attribution n'avait fait une offre qu'à 1€.
    C'est impossible : l'ARCEP a bien précisé que le dossier de Free était recevable. Ce qui signifie que la somme proposée était au moins conforme au prix de réserve fixé par l'État. Qu'ils aient nettement moins enchéri que les concurrents est probable (on a beau s'appeler Iliad, débourser quasiment un milliard sur demande, ce n'est pas rien, surtout quand on a un réseau à déployer). Mais je crois qu'ils sont suffisamment malins pour avoir tenté leur chance dans les limites du raisonnable.
    Pourquoi ont-ils pris la peine de déposer un dossier au prix plancher, puisque de toute façon l'accord d'itinérance sur les Z.P. ne présente aucun intérêt pour les opérateurs et que les candidats déclarés avaient dis qu'ils "mettraient le paquet" pour ces enchères des "fréquences en or" ! ?

  7. Gruntosaure a écrit :
    Au plus tard au 31/12/2012 il auront leur 5Mhz dans la bande 900Mhz aussi utilisable en zone très dense Et en 2016 vu la volonté de Bruxelles (neutralité des fréquences) il pourront faire de la 4G sur les 5Mhz de la bande 900Mhz. Tout ça, sans dépenser 1milliard comme SFR ^^
    En fait non ^^ si tout le monde s'est rué sur les derniers bloc disponible en 900 c'est par ce que l actuelle bande des 900 est déjà occupé pour la 2G et la 3G il n'est pas possible d’émettre en 3G et 4G sur le même bloc de 5Mhz, sinon personne n'aurait fait d'enchère vu qu ils ont déjà tous des bloc en 900. Si free en 2016 décidait d'utiliser ce bloc pour la 4G cela impliquerait d’arrêter la 3G sur cette fréquence ce qui ne ferait que reporter le problème de couverture. Par contre ils devraient pouvoir utiliser leur licence wimax en 3.5ghz pour la 4G si le bloc obtenu en 2.6 ne suffisait plus a l'avenir , sauf qu'en 3.5 cela implique encore plus d'antennes qu'en 2.6.

  8. PoilàGratter a écrit :
    [quote=bil01]On peut même aller plus loin et penser qu'ILIAD lors du dépôt de son dossier pour cette dernière attribution n'avait fait une offre qu'à 1€.
    C'est impossible : l'ARCEP a bien précisé que le dossier de Free était recevable. Ce qui signifie que la somme proposée était au moins conforme au prix de réserve fixé par l'État. Qu'ils aient nettement moins enchéri que les concurrents est probable (on a beau s'appeler Iliad, débourser quasiment un milliard sur demande, ce n'est pas rien, surtout quand on a un réseau à déployer). Mais je crois qu'ils sont suffisamment malins pour avoir tenté leur chance dans les limites du raisonnable.
    Pourquoi ont-ils pris la peine de déposer un dossier au prix plancher, puisque de toute façon l'accord d'itinérance sur les Z.P. ne présente aucun intérêt pour les opérateurs et que les candidats déclarés avaient dis qu'ils "mettraient le paquet" pour ces enchères des "fréquences en or" ! ? Oui ils ont dis qu'ils mettraient le paquet mais c'était pour contrer Iliad. Dans mon post d'origine je veux juste démontrer qu'Iliad ne s'est déclaré intéressé que pour faire monter les enchères pas dans le but de les remporter puisqu'ils n'ont pas besoin de cette licence. PoilàGratter je suis d'accord avec toi ils n'ont pas fait une offre à 1€ au risque de se faire jeter à la sélection, il fallait juste que l'offre soit suffisamment base pour ne pas remporter et donc ne pas payer une zone de fréquence dont ils n'ont pas besoin. N'oublions pas de rappeler que Free couvre DEJA 30% de la population avec ses antennes alors que la concurrence en couvre ... 0% !

  9. bil01 a écrit :
    [quote=yoann007] C'est impossible : l'ARCEP a bien précisé que le dossier de Free était recevable. Ce qui signifie que la somme proposée était au moins conforme au prix de réserve fixé par l'État. Qu'ils aient nettement moins enchéri que les concurrents est probable (on a beau s'appeler Iliad, débourser quasiment un milliard sur demande, ce n'est pas rien, surtout quand on a un réseau à déployer). Mais je crois qu'ils sont suffisamment malins pour avoir tenté leur chance dans les limites du raisonnable.
    Pourquoi ont-ils pris la peine de déposer un dossier au prix plancher, puisque de toute façon l'accord d'itinérance sur les Z.P. ne présente aucun intérêt pour les opérateurs et que les candidats déclarés avaient dis qu'ils "mettraient le paquet" pour ces enchères des "fréquences en or" ! ?
    Oui ils ont dis qu'ils mettraient le paquet mais c'était pour contrer Iliad. Dans mon post d'origine je veux juste démontrer qu'Iliad ne s'est déclaré intéressé que pour faire monter les enchères pas dans le but de les remporter puisqu'ils n'ont pas besoin de cette licence. PoilàGratter je suis d'accord avec toi ils n'ont pas fait une offre à 1€ au risque de se faire jeter à la sélection, il fallait juste que l'offre soit suffisamment base pour ne pas remporter et donc ne pas payer une zone de fréquence dont ils n'ont pas besoin. N'oublions pas de rappeler que Free couvre DEJA 30% de la population avec ses antennes alors que la concurrence en couvre ... 0% ! La concurrence couvre déjà une partie de la France métropolitaine en 4G LTE, et ce depuis environ 2 ans ! Via plusieurs déploiements expérimentaux qui ont permis de tester les différents fournisseurs et pour les services marketing de se faire une idée des futures offres possibles. En France, j'ai passé mes premiers appels data 4G LTE il y a 3 ans !!

  10. PoilàGratter a écrit :
    La concurrence couvre déjà une partie de la France métropolitaine en 4G LTE, et ce depuis environ 2 ans ! Via plusieurs déploiements expérimentaux qui ont permis de tester les différents fournisseurs et pour les services marketing de se faire une idée des futures offres possibles. En France, j'ai passé mes premiers appels data 4G LTE il y a 3 ans !!
    Ah bon désolé je n'avais pas vu les offres commerciales d'orange, sfr et bouygues.

  11. Réagir sur le forum