Des couacs dans la portabilité Free Mobile

0

Face à un très grand nombre d’inscription avec portabilité du numéro, Free Mobile peine à répondre à la demande. Et tandis que les premiers couacs de livraison fleurissent sur la Toile, l’opérateur s’explique…

Un nombre croissant d’abonnés, sur les réseaux sociaux et forums, se plaint d’être victime d’une portabilité trop rapide, fixée avant même que la carte SIM n’ait le temps d’être livrée. Il en résulte une ligne totalement injoignable (et parfois totalement coupée) en attendant la réception du précieux sésme…

Xavier Niel s’excuse et justifie cette situation auprès du Nouvel Observateur : « Nous nous étions engagés à délivrer les cartes SIM en 24h, alors que l’on va avoir quelques jours de retard pour ceux qui font de la portabilité », confesse-t-il.

En arrière-plan, une autre difficulté complique la tâche à Free : le Groupement d’intérêt économique (GIE), chargé de centraliser et d’opérer toutes les demandes de portabilité de numéro en France, se montre bien à la peine face à un trop grand nombre de demandes.

« Jusqu’à la semaine dernière, notre système traitait 10.000 à 15.000 portabilités par jour », explique Nicolas Houéry, directeur du GIE consacré à la portabilité. Depuis l’arrivée de Free, « nous traitons plutôt 45.000 à 50.000 demandes quotidiennes, soit notre maximum. Nous faisons tout pour que le système ne tombe pas en panne ».

À défaut d’une solution plus satisfaisante, Free se voit donc obligé de limiter le nombre de demandes de portabilité traitées par jour.

Source : Le Nouvel Obs

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

Les commentaires sont fermés.