Débits : Free Mobile, toujours 1er sur la 4G, chute en 2G/3G

0

Comme tous les mois, le baromètre 4GMonitor, publié par ZDnet, propose un comparatif des débits et de la qualité de service des quatre opérateurs mobiles, en 2G, 3G et 4G, d’après les tests réalisés par un parc d’utilisateurs volontaires.

Pour cette édition, qui couvre la période juillet-août, Free Mobile chute littéralement sur le segment 2G/3G. Son débit moyen est en baisse de 19 %, à 4,6 Mbps. Il se maintient toutefois 2è du classement, derrière Orange et ses 5,4 Mbps. À noter que sur la période, tous les opérateurs sont en baisse, à l’exception de SFR.

Comme toujours, Free enregistre également des résultats en berne sur la qualité de service 2G/3G. Les taux d’échec et de hors-délai sont particulièrement élevés chez le quatrième opérateur : 30 % pour le chargement de pages web, et jusqu’à 46 % pour les vidéos YouTube, soit trois fois plus que chez ses concurrents. Ces scores préoccupants sont, sans surprise, le fruit d’un bridage accentué pour les clients Free Mobile en itinérance.


Sur la 4G, en revanche, Free conserve une longueur d’avance sur tous ses concurrents avec des débits moyens à 34,8 Mbps, devant Orange. On note une amélioration de l’upload, habituellement le point faible de Free, qui prend 10 % sur la période. Rien à signaler non plus sur la qualité de service, puisque Free y rencontre des taux d’échec tout à fait dans la norme, y compris vers YouTube.


Au classement général, qui prend en compte tous les débits mesurés (2G/3G/4G) ainsi que la qualité de service et synthétise l’ensemble sous forme de score, Free prend la 3ème place du podium, loin derrière Orange et Bouygues Telecom qui, et c’est la surprise du mois, s’empare de la première place. SFR ne déroge pas à ses habitudes en conservant la dernière place.


- consulter le baromètre dans son intégralité sur ZDnet.fr

- télécharger l’application 4Gmark pour Android / iOS / Windows Phone

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

Les commentaires sont fermés.