Bruxelles à la recherche de la 4G

0

La Commission européenne souhaite s’investir dans la recherche de la technologie qui constituera le futur réseau 4G en Europe.

Alors qu’en France, on en est toujours à discuter et à se demander qui décrochera la 4ème licence 3G, Bruxelles parle de 4G. La commission cherche à définir la norme qui constituera le réseau mobile très haut débit de demain, successeur de notre UMTS (3G) actuel. 18 millions d’euros seront investis dans ces travaux de recherche.

Actuellement, les espoirs se tourneraint vers la norme LTE et ses dérivés. Ce n’est pas la seule alternative : parmi d’autres exemples de technologies qui pourraient être employées en tant que réseau 4G, citons WiBro (une version mobile du WiMax), HC-SDMA ou encore Flash OFDM. 

Chez nous, l’objectif est de trouver une norme capable d’atteindre le débit de 100 Mbps, tout en réduisant le nombre d’antennes nécessaires au déploiement d’un réseau national. A titre de comparaison, la société NTT DoCoMo est parvenue à atteindre le débit faramineux de 1 Gbps à l’arrêt, à l’aide de la multiplication d’antennes (MiMo : Multiple input multiple output).

Les premières offres 4G en France ne devraient pas arriver avant 2012. On peut dormir tranquille…

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

Les commentaires sont fermés.