Bolloré veut la 3G… mais pas seul

0

Free n’est pas le seul à être sur les starting-blocks pour l’obtention de la quatrième licence 3G de téléphonie mobile. Bolloré Telecom fait partie des prétendants, mais à une condition : trouver un allié pour présenter une candidature commune.

Vincent Bolloré, à la tête du groupe, a estimé que Bolloré ne pouvait raisonnablement pas se présenter seul. L’obtention d’une telle licence demande une capacité à investir de très lourdes sommes en peu de temps, chose que peu de sociétés peuvent se permettre à l’heure actuelle.

Néanmoins, il n’exclut aucune stratégie d’alliance qui pourrait permettre de présenter un dossier commun : « Si des gens veulent qu’on vienne avec eux, on étudiera la question, mais ce n’est pas le cas pour l’instant ».

Plusieurs candidats potentiels pourraient se révéler intéressés : Orascom, l’opérateur égyptien ayant clairement affirmé son intérêt pour la licence, mais aussi Virgin Mobile, qui envisage également une alliance, voire Numericable ou Kertel, dont les finances excluent sans doute toute participation en solo.

Cette annonce est intervenue lors de la présentation des résultats semestriels du groupe, le 1er septembre dernier. Résultats qui se sont avérés relativement moroses, puisque malgré une hausse de 20% du bénéfice opérationnel, Bolloré encaisse une chute du bénéfice net autant que du chiffre d’affaires (-16%). Un contexte qui incite à la prudence…

Source : PC INpact

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

Les commentaires sont fermés.