Éric Besson demande à doubler les capacités de portabilité de numéro

30

Après l’échange l’ayant opposé à Xavier Niel par tweets interposés, Éric Besson semble bien vouloir tenir sa promesse : il a ainsi demandé à l’organisme chargé de la portabilité du numéro de doubler sa capacité « dans les plus brefs délais »

Dans une lettre adressée à Nicolas Houery, directeur du Groupement d’intérêt économique consacré à la portabilité du numéro (le GIE EGP), le ministre estime que la capacité de traitement actuellement mise en œuvre se révèle « largement insuffisante » face au succès de Free Mobile, ce qui ne permet pas de traiter les demandes dans le délai légal prévu (trois jours).

La lettre, qui rappelle que la capacité maximale de traitement du GIE EGP a déjà été augmentée de 20 000 à 45 000 numéros par jour depuis le lancement de Free, demande à ce que cette capacité soit encore doublée jusqu’à atteindre 80 000 numéros traités par jour, « dans les plus brefs délais (…) afin de mettre fin aux retards subis par les consommateurs ayant fait le choix de changer d’opérateur ».


Une telle action pourrait drastiquement réduire les délais d’attente chez Free Mobile, en cas d’inscription avec portabilité du numéro. Ainsi, on sait que les demandes sans portabilité sont traitées bien plus rapidement par le nouvel entrant.

On attend maintenant une réponse de la part du GIE EGP…

Source : le cabinet d’Éric Besson

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

30 commentaires

  1. Si ma première demande d'abonnement du 11/01 a été active le 27 (J+16) la deuxième du 14/01 en est toujours à l'étape 1, sans portabilité annoncée (J+17)

  2. C'est bien de demander, mais je ne suis pas persuadé que ça puisse se faire du jour au lendemain, il faut une organisation matérielle et du personnel,  ça risque d'arriver quand le rush sera pratiquement terminé, enfin on verra.

  3. Y un truc que je pige pas, le ministre a non seulement écrit GIE GPL, mais aussi aux PDG d’Orange, SFR avec copie à l'ARCEP pour demander l'augmentation de la capacité de portabilité du GIE ... à 80 000 numéros traités par jour, mais si j'ai bien écouté Xavier lors de son audition du 25/10, devant les élus de la Commission des affaires économiques de l’Assemblée Nationale, il avait annoncé ce niveau de 80 000 pour la fin de la semaine dernière.
    Information ou intox ?

  4. Le GIE-EGP a déjà répondu à des personnes le contactant par mail (voir sur http://freemobile.toosurtoo.com/forum/ ) samedi dernier, et il annonce comme par hasard qu'il va monter à 80 000. Donc en fait Besson a demandé ce qui était prévu...

  5. Il se permet cependant de tacler free en indiquant que freemobile n'a pas fourni de prévisions concernant les besoins nécessaires.
    C'est assez mesquin: c'est comme demander "à votre avis, elle va marcher comment votre offre? Bien, pas bien, très bien?"
    Tous ceux qui ont fait l'expérience de l'inscription freemobile l'ont vu: free a (hélas, de nouveau) été complètement dépassé par les évènements. A moyen terme, cela sera très bien pour le nouvel entrant (qui ne devrait pas tarder à devenir le quatrième opérateur en nombre d'abonnés, j'en suis sûr), à court terme, cela rend les prévisions très très difficiles.
    Cependant, free, pas le biais de son patron, n'est pas resté muet: Mr Niel avait déjà parlé de 80 000 traitements par jour, lors de son oral devant le parlement.
    C'est la seconde fois que notre ministre demande quelque chose qui semble être déjà dans les rails: il avait aussi fait un courrier officiel APRES que l'ARCEP ait décidé d'un audit pour vérifier l'avancement de la couverture de free mobile...
    Le gros soucis est que le GIE a été dimensionné sans tenir compte d'une dynamique importante au niveau du changement d'opérateur, ce qui, de tout façon à terme sera la règle: les 24 heures pour la portabilité sont, si mes souvenirs sont bons, une transcription des décisions européennes.
    La mise en avant d'offres sans engagements vont forcément augmenter le nombre de changement d'opérateurs.
    Ces deux derniers points vont forcément modifier largement le nombre de demandes de portabilités dans le secteur de la téléphonie mobile. Même après le tsunami free, il y a fort à parier que les portabilités quotidiennes resteront importantes.

  6. il serait temps ! >:( inscrit depuis le jour du lancement, toujours pas de portabilité, donc pas encore de SIM. Je ne suis pas trop à plaindre ceci dit, du moment que j'aie ma ligne coupée dans le même temps que la réception de ma carte, tout ira bien !
    Cependant ça commence à faire longuet, je ne désespère pas et je ne quitterais pas Free Mobile pour autant, ce qui me chagrine, c'est la non-transparence du GIE... On devrait pouvoir être en mesure de suivre l'avancement de sa portabilité...
    @+

  7. Réagir sur le forum