4G : Free perd sa 2è place face à Orange

3

Selon le baromètre 4G Monitor, la moyenne générale des résultats de Free Mobile a sensiblement baissé en janvier 2015. Jusque là second sur la qualité de sa 4G, après Bouygues, l’opérateur est passé derrière Orange…

Réalisé à l’aide de près de 45 000 tests sur l’application 4Gmark, ce baromètre mensuel montre une baisse des résultats chez Free. Traditionnellement bien placé sur la 4G, le trublion perd 8% en débit brut (download), passant ainsi derrière Orange. Deux choses ne changent pas : Bouygues Telecom reste loin devant, et SFR conserve son éternel bonnet d’âne.

4G Monitor janvier 2015 - 4G

Toutes technologies confondues (2G/3G/4G), les résultats changent peu. Malgré une constante petite amélioration de ses résultats (principalement liée à l’accroissement de son réseau propre, délaissant la piètre qualité de l’itinérance sur le réseau d’Orange), Free reste troisième en débits bruts, ainsi qu’au classement général 4G Monitor (sous forme de score synthétique).

4G Monitor janvier 2015 - 2G 3G 4G

Cette itinérance continue à représenter un lourd handicap pour Free, notamment sur la QoS, très dégradée en 2G/3G (le taux d’échec et de hors délai sur YouTube s’y élève à près de 50%), mais tout à fait dans la moyenne si l’on compare la 4G exclusivement.

Accéder au baromètre intégral sur ZDnet.fr

 
Photo : Sean MacEntee (sous licence Creative Commons BY 2.0)

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

3 commentaires

  1. C'est assez logique que Free Mobile perde du terrain en terme de débits 4G au fur et à mesure du déploiement de son réseau.
    En effet, au départ ses bons résultats venaient principalement du fait que le déploiement restait très largement concentré dans les zones très denses dans lesquelles il lui était aisé de fibrer les sites radio.
    Mais au fur et à mesure que le déploiement du réseau 4G s'étend en dehors de ces zones très denses, il est bien moins aisé de fibrer les sites pour Free, qui recours alors à des liaisons radios (BLR (boucle locale radio) 3.5GHz ou FH (faisceau hertzien) 70-80GHz) voir du xDSL (en général 4 liens SDSL). Des liaisons qui offre moins de bande passante totale (surtout pour les cas du xDSL et de la BLR 3.5GHz).
    A contrario, Orange dispose d'un réseau de fibre optique assez dense et vaste, ce qui lui permet de fibrer bien plus d'antennes et donc de maintenir de bons débits moyens même avec une couverture large.
    Sans oublier qu'Orange (et à plus forte raison encore Bouygues Telecom) bénéficient davantage de la 4G+ qu'ils ont déjà déployé dans un certain nombre de villes, en commençant souvent par les plus denses.
    Free Mobile n'a pas encore ouvert commercialement sa 4G+, aux dernières nouvelles du moins, ce qui le pénalise dans ce genre de comparatifs (de débits), face à Orange et encore plus face à Bouygues Telecom.

  2. Free Mobile se trompe de combat. Son combat pour l'instant c'est la couverture.
    Son patrimoine de fréquence ne lui permet pas de toute façon de lutter avec Orange et surtout BT sur les débits en 4G+

  3. FM sait très bien que vu sa gamme de fréquences, il ne peut pas lutter sur le débit en 4G+.
    Par contre, il est parfaitement conscient de l'intérêt d'ajouter la bande 1800MHz puisqu'elle va lui permettre de couvrir mieux à l'intérieur, et plus loin.
    De +, cela augmente son débit global partageable entre les utilisateurs 4G.
    Cerise sur le gâteau, les téléphones 4G non compatible avec la bande 2600 vont pouvoir en bénéficier, même si le débit sera peu important dans un premier temps, mais la largeur grimpera dans un peu + d'1 an ( mai 2016) à 15MHz.
    Donc, cela permet d'augmenter le nombre d'usagers autour d'une antenne.

  4. Réagir sur le forum