4G+ : Free autorisé à faire des expérimentations

0

L’ARCEP (Autorité de régulation des télécoms) a autorisé Free Mobile à mener des expérimentations en LTE Advanced (ou 4G+). Celles-ci pourront être menées dans la commune de Petit Quevilly, en Seine-Maritime.

Dans une décision datée du 13 novembre 2014, l’Autorité a autorisé Free à mener des expérimentations techniques en LTE Advanced dans cette commune, en exploitant la bande 2600 MHz (qu’il exploite déjà pour la 4G « classique ») mais aussi la bande 1800 MHz, au titre de la réallocation du spectre dont tous les opérateurs peuvent bénéficier.

Free a donc demandé à profiter de sa part du spectre, et devrait en faire une « utilisation pérenne » sur l’ensemble de la France après ces expérimentations, selon l’ARCEP.

Rappelons que Bouygues Telecom avait été le premier à avoir demandé, et bénéficié, d’une partie du spectre sur la bande 1800 MHz. Il s’était empressé de le mettre en œuvre pour déployer rapidement son réseau 4G sur le territoire. L’ARCEP a toujours rappelé que les autres opérateurs (Free, Orange et SFR) disposaient également d’un droit d’accès à cette bande, moyennant certaines conditions, notamment financières.

Source : ARCEP

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

Les commentaires sont fermés.