4G : 20 Go de fair use chez Free Mobile, est-ce “trop” ?

0

La question paraît saugrenue avant même d’être posée : le confortable fair use de 20 Go proposé par Free Mobile à ses abonnés, à condition que ceux-ci disposent d’un téléphone mobile compatible 4G et activent l’option (gratuite) correspondante, est-il démesuré ?

C’est en tout cas la question que se pose Delphine Cuny, de la Tribune, dans un article intitulé “20 gigas de surf… mais pour quoi faire ?”.

20 Go, c’est nettement plus que ce que les Français utilisent actuellement en 3G. La moyenne de consommation mensuelle n’atteint que 800 Mo par mois selon les opérateurs, et même 171 Mo par mois selon l’Arcep, qui comptabilise également les abonnés qui ne surfent pas. Et, selon les premiers retours des opérateurs, les premiers clients 4G consommeraient entre 1 et 2 Go par mois.

En réalité, selon l’article, Free a pour ambition de « proposer beaucoup comme effet d’annonce ». La journaliste constate que pour 19,99 € par mois, Free Mobile offre plus de données à consommer que les plus fournis des forfaits de ses concurrents, pourtant positionnés bien plus chers : sur le terrain des forfaits d’abondance, Bouygues Telecom propose 16 Go pour 60 euros, tandis qu’Orange ne propose que 6 Go à 80 euros et SFR s’arrête à 9 Go pour 140 euros par mois !

Mais ce que l’article ne dit pas, c’est peut-être aussi que la consommation des Français en data est nécessairement restreinte par des fair use que les utilisateurs n’osent pas atteindre, de peur de se retrouver avec un débit excessivement réduit jusqu’à la fin du mois (en moyenne de 64 à 256 kbps, selon les opérateurs et les forfaits). Même en 4G, les opérateurs incitent leurs clients à faire attention et à ne pas en faire trop depuis leur smartphone. Les privant ainsi d’usages permis par la 4G, tels que le streaming ou la télévision…

D’une manière générale, pensez-vous que 20 Go soient une quantité trop importante de données ? Quels usages prévoyez-vous de faire, ou avez-vous déjà commencé à faire, avec la 4G ?

- Lire l’article d’origine sur le site de la Tribune

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

Les commentaires sont fermés.