42% des ménages auraient opté pour le “quadruple-play”

0

À fin 2012, 42% des ménages français auraient opté pour une offre leur permettant de lier leurs contrats fixes et mobiles afin de bénéficier de réductions, selon une étude d’Analysis Mason.

Initialement créé suite au “triple-play”, décrivant une offre fixe regroupant trois composantes (Internet, téléphone et télévision), le terme de “quadruple-play” désigne la possibilité de souscrire à une offre fixe et à une offre mobile chez le même opérateur, le tout à un prix réduit. Par excès de langage, il est désormais utilisé même quand l’offre fixe ne dispose pas des trois composantes principales (en accès non-dégroupé, par exemple)…

C’est le cas dans cette étude d’Analysis Mason qui met en évidence la particularité du marché français, où l’on peut observer une forte concentration d’opérateurs — les plus gros fournisseurs d’accès sont également les plus importants opérateurs mobiles. Le taux affiché de 42%, plus élevé que la plupart des pays d’Europe, s’explique ainsi. Nul doute que l’offre “quadruple-play” de Free Mobile, permettant aux possesseurs de Freebox de bénéficier d’un forfait mobile à 0 €, a également contribué à gonfler les statistiques…

Toujours selon l’étude, ce taux devrait atteindre 75% des foyers en France en 2017. À titre de comparaison, en 2017, l’Espagne devrait atteindre les 42% (contre 21% actuellement), tandis que l’estimation se porte à 20% pour la République Tchèque et la Roumanie, et 10% pour la Grande-Bretagne, l’Allemagne et la Pologne.

Source : Telecompaper via ZDnet

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

Les commentaires sont fermés.