40 000 mesures en un mois pour vérifier la couverture 3G de Free Mobile

0

L’Autorité de régulation des télécoms (Arcep) a lancé lundi une phase de vérification du taux de couverture de Free Mobile sur le territoire français. Cette procédure sur le terrain lui permettra de savoir si l’opérateur a bien déployé la 3G auprès de 75% de la population, comme sa licence l’y oblige.

Comme prévu, trois ans après son lancement, à la date échéance (lundi 12 janvier 2015), Free se devait d’atteindre 75% de couverture de la population en 3G. C’est ce que le régulateur va s’efforcer de vérifier, par le biais d’une enquête : près de 40 000 mesures seront effectuées par des sociétés tierces, pour le compte de l’Arcep, selon BFM Business. Pour que la couverture soit validée à un lieu donné, le testeur doit être en mesure d’établir et de maintenir un appel pendant une minute. Les usages « data » ne sont pas représentés dans cette méthodologie, qui se concentre avant tout sur la couverture réelle de l’opérateur et non sur sa qualité de service. Enfin, comme c’est le cas pour l’ensemble des opérateurs, tous les tests se font en extérieur.

Cette campagne de tests devrait se terminer à la mi-février, pour une durée d’approximativement un mois. D’ores et déjà, on peut penser que l’objectif de Free est rempli, ce que viennent confirmer plusieurs sources crédibles dont l’ancien président de l’Arcep, Jean-Ludovic Silicani lui-même. Néanmoins, les tests « officiels » menés par l’Arcep restent un passage obligé, et ce n’est qu’à l’issue de ces derniers que l’on pourra effectivement affirmer que Free a bien rempli ses objectifs.

Source : BFM Business
Photo : VacheGTI (sous licence Creative Commons BY-NC-SA 2.0)

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

0 commentaire

    Réagir sur le forum