3G : SFR exclut toute négociation avec Free

10

Un brin rigide, le Frank ? 😉

Malgré l’avis récent de l’Autorité de la Concurrence en faveur d’un accord d’itinérance 3G pour Free Mobile, les opérateurs ne semblent pas décidés à tendre la main au nouvel entrant. SFR a d’ores et déjà prononcé un niet catégorique…

Il n’y aura pas d’accord d’itinérance 3G signé avec Free. C’est ce qu’explique Frank Esser, PDG de SFR, dans les colonnes des Echos. Et il s’en explique : « Free a eu le choix entre être un opérateur commercial, c’est-à-dire un MVNO, ou un opérateur de réseau. Il a choisi de devenir un opérateur de réseau. Cela implique une obligation de déploiement d’infrastructures. C’est un métier ».

Il en profite pour glisser quelques petites attaques, aussi bien envers l’Autorité de la Concurrence, qui lui semble « un peu trop » favorable à Free (« nous avons dépensé 300 millions d’euros le mois dernier pour acheter des fréquences 3G. Je ne vois pas pourquoi je donnerai à Free un accès gratuitement ») qu’envers le déploiement du nouvel entrant (« cinq mois après l’attribution de la licence à Free, je ne vois rien. Il n’y a aucune infrastructure de Free Mobile aujourd’hui »).

Affaire classée pour SFR, qui ne veut plus entendre parler de cette histoire d’accord itinérance 3G avec Free. Le combat sera rude pour le quatrième opérateur…

Source : Les Echos

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction]
Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

10 commentaires

  1. Dans les télécoms c'est comme en politique. On dit souvent le contraire de ce que l'on va faire.... Si finalement SFR accepte une belle offre d'itinérance de FREE Mobile pour ne pas voir partir un gros client chez Orange, alors le PDG de SFR pourra accuser l'ARCEP de lui avoir forcé la main ! Il s'en sortira avec un gros client sur son réseau et en plus avec les honneurs d'avoir défendu son honneur !!!!!

  2. De toute façon, cela fait des années que c'est la guerre entre les 2 opérateurs. SFR (anciennement Neuf) est toujours en retard au niveau innovations, ce n'est pas nouveau. Ce dernier ne veut en aucun cas que Free lui fasse de l'ombre dans le secteur des télécoms, tout comme il peut le faire pour Internet. Free a bien l'intention de déployer son réseau IP avec un réseau neuf, non surchargé, et je pense qu'SFR, en agissant comme ça risque d'en subir les conséquences.

  3. bah c'est surtout que si accord il y a ce sera d'aucune façon "gratuitement" comme cité. C'est juste de la provoc parce qu'il peut pas piffer Free, du coup il en rajoute un peu...

  4. C'est un avis particulièrement bon pour les clients mais totalement injuste pour les opérateurs ! Aucune chance qu'il soit suivi d'effet car si un des 3 signait avec Iliad, cela entraînerait immédiatement la remise en cause de la licence Freemobile, avec un gel de plusieurs mois en perspective. Pas sûr donc qu'Iliad attaque SFR !

  5. thekartman a écrit :
    De toute façon, cela fait des années que c'est la guerre entre les 2 opérateurs.
    SFR a racheté Neuf courant 2008 soit 2 ans.
    free fait de l'ombre à SFR, sfr en retard d'innovation :D tu suis pas l'actualité depuis longtemps :D au cas ou tu l'ignorerais sfr taille des croupières à free depuis plus d'un an
    Free a bien l'intention de déployer son réseau IP avec un réseau neuf, non surchargé, et je pense qu'SFR, en agissant comme ça risque d'en subir les conséquences.
    et lesquelles de conséquences :D sinon c'est vrai le réseau free ne sera pas surchargé pendant pas mal de temps ...

  6. Bonsoir, Heureusement encore que SFR ait exclu toute négociation sur l'accès à son réseau 3G et je ne comprends pas certains commentaires... Quand vous lancez un produit, un service vous ne devez compter que sur vos ressources aussi bien financières que techniques. Je ne comprends pas comment on peut espérer lancer une offre de téléphonie mobile (ou autre) en choisissant de construire son propre réseau et compter sur ses concurrents pour aider au démarrage... Allez voir la définition du mot "concurrent" dans un dictionnaire. Quand Orange, SFR ou Bouygues se sont lancés ils ont payé leurs licenses plus chères et n'ont pas compté sur un concurrent pour se déployer donc je trouve ça déjà très fair play (et heureusement intéressé financièrement) que des fréquences 2G soient partagées pour le démarrage. Il faut de la concurrence dans les offres mais on ne créée pas une concurrence saine quand un acteur dépend des autres. Cordialement. Franck

  7. En effet étrange cette réaction extrême de SFR... Autant on comprend qu'ils ne veuillent pas accueillir Free à bras ouverts, mais il n'a jamais été demandé que ça soit gratuit. Peut-être trop de pression des autorités pour obliger à un accord ? Il faut dire que SFR, Orange (et dans une moindre mesure Bouygues Tel) ont des réseaux 3G déjà très chargés, donc pas forcément un gros intérêt à accueillir du trafic en plus (sans compter que cela permettra à Free de proposer rapidement ses forfaits concurrents).

  8. Quelle bande de rats ! Je n'aurais donc plus aucuns scrupules à lâcher mon abonnement que j'ai depuis plus de 10 ans chez SFR quand Free lancera ses offres .... Vous voulez la jouer radin et égoïste ? Ok on va voir qui va être gagnant au final ... ^^

  9. Réagir sur le forum