Fondation Free : l’éducation par le numérique au coeur des projets retenus

0

La Fondation Free, c’est l’entité porteuse de financement de projets dont l’objectif commun est de rendre le numérique accessible à la majorité d’entre nous. Elle oeuvre depuis près de maintenant 15 ans et a soutenu environ 350 projets au coeur des préoccupations du quotidien suivant des axes prioritaires et particulièrement prégnants de la société contemporaine.

Qui plus est, la Fondation a dernièrement mis en place un système qui permet à l’ensemble des collaborateurs du Groupe Iliad, de pouvoir interagir bénévolement, avec les associations partenaires, en temps, mais aussi en ressources financières via un micro-don prélevé chaque mois.

Ce soutien, qui est également technique, est articulé entre plusieurs thématiques, qui, une fois de plus, ont retenu toute l’attention de l’émanation du Groupe Iliad, avec un accent particulier mis cette année sur l’éducation par le numérique ; postulat qui s’inscrit notamment dans le prolongement du partenariat engagé cette semaine entre l’Ecole 42 et l’Education Nationale, au bénéfice des classes primaires.

La crise sanitaire comme révélateur des disparités sociales liées au numérique.

Et il faut dire que le sujet a été particulièrement abordé ces derniers mois notamment en raison de la crise sanitaire, qui a été particulièrement révélatrice des disparités sociales face au numérique, en raison souvent d’un manque de moyens techniques ou financiers, creusant un peu plus le fossé entre les plus jeunes eux-mêmes, parfois même avant de s’engager dans le vif du sujet de la scolarité.

L’ensemble des projets sélectionnés par la Fondation ont été mis en lumière hier, lors d’une rencontre qui s’est déroulée au siège du Groupe Iliad, qui les a diffusés à ses collaborateurs afin qu’ils en aient une parfaite connaissance mais également puisse être informés sur l’ensemble des actions menées par les associations qui en sont porteuses, souvent à bras le corps.

7 projets, 7 actions radicalement différentes mais un objectif commun…

Ont été sélectionnés parmi les 207 projets novateurs déposés, 7 dossiers dont le point commun réside dans la solidarité face au numérique et à l’apprentissage, et ce à tous les niveaux, qu’il soit question d’étudiants, d’enseignants ou bien encore des parents d’élèves, sur lesquels nous reviendrons l’un après l’autre dans la semaine à venir.

Parmi eux :

SynLab qui lance le premier comparateur d’outils numériques pour les enseignants et propose de créer un kit « Usage du numérique dans ma pédagogie » à destination de 15 000 enseignants – https://syn-lab.fr/

Le Cartable Fantastique qui aide les enfants atteints de trouble de la coordination motrice pénalisant leur apprentissage scolaire. L’association développe des modules d’extension sur Libre Office permettant à l’élève d’utiliser son ordinateur comme un élève sans troubles particuliers utilise son cahier – https://www.cartablefantastique.fr/

Aïda qui accompagne les jeunes hospitalisés en cancérologie en leur permettant de rester en contact avec leurs classes et les équipes éducatives grâce à l’équipement des services hospitaliers en tablettes tactiles et clés 4G – https://associationaida.org/

Art’Sign qui créé des vidéos thématiques à destination des enseignants et éducateurs spécialisés des élèves sourds signants. Ces vidéos accompagneront l’apprentissage d’environ 5000 élèves en France – https://art-sign.org/

Le Groupe SEPR, organisme de formation professionnelle rassemblant plus de 4 500 apprenants, qui organisera des séances de remédiation bureautique en début d’année scolaire ainsi que des permanences d’accueil et d’accompagnement pour les apprenants ne disposant pas de matériel informatique ou de la connexion suffisante à
domicile – https://www.sepr.edu/

L’AJDB qui met en place un programme d’accompagnement scolaire à distance. En
échange de cet accompagnement, les jeunes bénéficiaires participent à des projets
solidaires avec l’association, comme des maraudes ou l’écriture de courriers solidaire –https://ajdb.fr/

L’Espace Numérique Sud Charente qui mettra à disposition des enseignants du collège de Montmoreau du matériel professionnel pour donner des cours de qualité à distance. Les élèves accéderont à des outils numériques grâce au prêt de matériel reconditionné et de clés 4G. Ce dispositif sera étendu dans un deuxième temps à
d’autres établissements scolaires – https://numeriquesudcharente.org/

Share.

About Author

Responsable légal, responsable d’édition, auteur et hébergeur.

Comments are closed.