RIP : Free viendra proposer ses offres sur la fibre d’Orange en Mayenne

0

Pour la première fois, Free s’est engagé à proposer ses offres sur un réseau d’initiative publique (RIP) de fibre optique opéré par Orange, en Mayenne.

Retenu lors d’un appel d’offres parmi six candidats, Orange a été désigné en Mayenne pour venir déployer la fibre optique, en tant que délégataire de service public, sur un total de 110 000 prises à travers le département à l’horizon 2022. L’opérateur historique bénéficiera d’un financement, allant de l’Europe aux collectivités locales en passant par l’État, pour un budget total de 141 millions d’euros dont 29 M€ de participations publiques. Jusque là, rien de très original : c’est le principe de base de n’importe quel réseau d’initiative publique (RIP).

Toutefois, un accord a été conclu avec Free : l’opérateur alternatif a accepté, par contrat, de venir proposer son offre Freebox sur ce réseau fibre. Il s’agissait d’une demande des autorités locales, qui souhaitait qu’au moins un autre opérateur grand public soit présent sur le futur RIP.

Un tel accord, qualifié d’inédit, a été officiellement célébré ce jeudi en Mayenne, en présence de plusieurs élus locaux ainsi que de Stéphane Richard, PDG d’Orange, et Xavier Niel, fondateur de Free.

Pas d’accord national en vue, mais des raisons d’être optimiste

Free a déjà l’habitude de travailler en collaboration avec Orange dans les zones moins denses (ZMD) : de façon intensive depuis plus d’un an, l’offre Freebox est proposée aux utilisateurs sur le réseau fibre d’Orange dans ces régions. En revanche, c’est la première fois que le trublion vient s’interconnecter à un RIP déployé par Orange, en s’engageant à y être présent dès la signature du contrat initial.

Si la nouvelle a de quoi réjouir les Mayennais·es, elle n’ouvre pas la porte à une collaboration systématique entre les deux opérateurs. Officiellement, aucun accord national n’est en vue pour que Free rejoigne plus massivement les autres RIP gérés par Orange ; « c’est strictement limité à la Mayenne », indique Free à Next INpact. Toutefois, cette première collaboration en appelle forcément d’autres, estime une « personne au fait des négociations » également interrogée par Next INpact. Bien que les accords pour chaque RIP continuent de se négocier au cas par cas, « il sera difficile pour Free de dire oui en Mayenne et non ailleurs » à conditions similaires, indique-t-elle.

Jusque là resté au stade de « négociations », Free montre que son engagement à rejoindre les différents acteurs de RIP (plusieurs fois affirmé en public) n’est pas juste une vaine promesse. Espérons que cette première bonne nouvelle permette d’ouvrir la voie à une arrivée plus large des offres Freebox dans d’autres régions à travers la France.

Sources : Next INpact, Orange

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

0 commentaire

    Réagir sur le forum