Réseau THD Seine (92) : premières mises en service

0

Le très décrié réseau de fibre optique (FTTH) THD Seine, financé publiquement par le département des Hauts-de-Seine et privilégiant largement l’opérateur Numericable (via la délégation de service public Sequalum), est désormais bel et bien concret. En effet, les premières connexions viennent d’être mises en service.

Les heureux élus sont les habitants d’un immeuble de 35 logements, de la ZAC des Bruyères (Bois-Colombes). Celui-ci est le premier à être intégralement raccordé au réseau très haut débit 92. Le département des Hauts-de-Seine précise tout de même que le réseau sera ouvert à la concurrence… dès l’été 2010.

Rappelons que le projet THD Seine vise à couvrir l’intégralité du département 92 d’ici les six prochaines années (soit 830 000 arrivées FTTH), pour un budget total estimé à 422 millions d’euros… dont 59 millions, correspondant au coût estimé de déploiement en “zones non rentables”, financés directement par les pouvoirs publics.

Accusé de ne pas respecter les règles élémentaires de respect de la concurrence, notamment celles établies par l’ARCEP sur les modalités de déploiement de la fibre optique en zones denses, le projet subit les foudres de l’opérateur britannique Colt Telecom. Ce dernier, déployant ses propres infrastructures réseau dans le secteur de La Défense (Puteaux), s’estime lésé par un tel réseau et demande l’arrêt de son déploiement. A l’heure actuelle, une procédure l’opposant à Sequalum / THD Seine est toujours en attente devant le Tribunal de l’Union européenne à Luxembourg.

Source : Echos du Net

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

Les commentaires sont fermés.