Réseau THD Seine (92) : premières mises en service

16

Le très décrié réseau de fibre optique (FTTH) THD Seine, financé publiquement par le département des Hauts-de-Seine et privilégiant largement l’opérateur Numericable (via la délégation de service public Sequalum), est désormais bel et bien concret. En effet, les premières connexions viennent d’être mises en service.

Les heureux élus sont les habitants d’un immeuble de 35 logements, de la ZAC des Bruyères (Bois-Colombes). Celui-ci est le premier à être intégralement raccordé au réseau très haut débit 92. Le département des Hauts-de-Seine précise tout de même que le réseau sera ouvert à la concurrence… dès l’été 2010.

Rappelons que le projet THD Seine vise à couvrir l’intégralité du département 92 d’ici les six prochaines années (soit 830 000 arrivées FTTH), pour un budget total estimé à 422 millions d’euros… dont 59 millions, correspondant au coût estimé de déploiement en “zones non rentables”, financés directement par les pouvoirs publics.

Accusé de ne pas respecter les règles élémentaires de respect de la concurrence, notamment celles établies par l’ARCEP sur les modalités de déploiement de la fibre optique en zones denses, le projet subit les foudres de l’opérateur britannique Colt Telecom. Ce dernier, déployant ses propres infrastructures réseau dans le secteur de La Défense (Puteaux), s’estime lésé par un tel réseau et demande l’arrêt de son déploiement. A l’heure actuelle, une procédure l’opposant à Sequalum / THD Seine est toujours en attente devant le Tribunal de l’Union européenne à Luxembourg.

Source : Echos du Net

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction]
Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

16 commentaires

  1. Quel article partial ! Le réseau THD 92 serait très décrié. Par qui ? Par les concurrents qui n'ont pas remporté l'appel d'offres et par l'opposition départementale. Cela en fait-il un réseau "très décrié" de manière générale ? Il privilégierait largement l'opérateur Numericable. En quoi ? Il faut être précis. Sequalum, possédé à 80% par Numericable, en effet, déploie de la fibre en FTTH, jusqu'à l'abonné, ce n'est pas la technique utilisée ailleurs par Numericable. Et il la déploie avec Eiffage et LD Collectivités (groupe Neuf SFR aujourd'hui). Enfin, la délégation de service public prévoit justement que le réseau soit ouvert à tous et à des tarifs régulés par le Conseil Général et l'ARCEP. C'est le principe de la mutualisation. On ne peut pas à la fois être pour la mutualisation et dire que quand un opérateur (ou une filiale de cet opérateur) remporte un contrat pour fibrer une zone, cela le privilégie ! Il serait "financé publiquement par le département des Hauts-de-Seine". 59 millions sur 422, peut-on réellement écrire que le réseau est "financé [implicitement "financé entièrement"] par le département" ? Pour mémoire, ces 59 millions de subvention correspondent aux zones peu denses, principalement pavillonnaires, du département. Que le département souhaite que ces zones aient accès au très haut débit par la fibre, c'est un choix politique, mais vu que l'équipement en fibre de ces zones coûte plus cher à l'opérateur, il est naturel qu'il soit subventionné. On peut d'ailleurs noter que les opérateurs qui loueront à Sequalum la fibre installée dans les zones subventionnées bénéficieront à leur tour en quelque sorte des effets positifs de la subvention. Chers animateurs de Freenews, venez visiter l'installation du premier immeuble fibré : vous verrez que l'installation prévoit l'arrivée de la concurrence, que le travail est bien fait et que tout cela est tout de même une bonne nouvelle pour les "alto-séquanais" ! Alors aucun opérateur n'est parfait, Sequalum ou Numericable pas plus que les autres, mais là, vous noircissez un peu le tableau, non ? ;-)

  2. Antoine Boulay a écrit :
    Le réseau THD 92 serait très décrié. Par qui ? Par les concurrents qui n'ont pas remporté l'appel d'offres et par l'opposition départementale. Cela en fait-il un réseau "très décrié" de manière générale ?
    Oui, précisément.
    En ça (et là, je te cite) :
    Sequalum, possédé à 80% par Numericable
    Pourquoi ne fait-elle que "prévoir" l'arrivée de la concurrence (au lieu de la permettre) alors que l'ARCEP l'impose d'ores et déjà en zones denses ? Il y a un vrai problème. Par ailleurs, l'arrivée de la fibre est toujours une bonne nouvelle en soi pour les habitants, mais ça n'empêche pas de se préoccuper des problématiques concurentielles. Sans quoi il s'agirait d'une vision très court-termiste, et la "bonne nouvelle" risquerait de ne pas en rester une bien longtemps (on a déjà vu ça avec... bah tiens ! le câble !).
    Alors aucun opérateur n'est parfait, Sequalum ou Numericable pas plus que les autres, mais là, vous noircissez un peu le tableau, non ? ;-)
    Comment noircir un tableau noir ?

  3. Antoine Boulay a écrit: Le réseau THD 92 serait très décrié. Par qui ? Par les concurrents qui n'ont pas remporté l'appel d'offres et par l'opposition départementale. Cela en fait-il un réseau "très décrié" de manière générale ? Oui, précisément. --> Donc Colt décrie, on peut en déduire que le réseau est décrié de manière générale ? Qui d'autre "décrie"? Il privilégierait largement l'opérateur Numericable. En quoi ? Il faut être précis. En ça (et là, je te cite) : Sequalum, possédé à 80% par Numericable --> Euh, vous ne faites pas la différence entre un actionnaire qui finance des travaux et un opérateur? Le réseau est OUVERT, les tarifs sont REGULES, n'importe quel opérateur peut y avoir accès, au même prix. En quoi Numericable sera-t-il privilégié? Précisément? Au delà du fantasme ou du parti-pris? Quand Orange, SFR ou Free remportent ou remporteront des DSP ou seront opérateurs d'immeubles, ils ne seront pas pour autant "privilégiés" en tant qu'opérateurs grand public. Comprenez-vous la différence? Chers animateurs de Freenews, venez visiter l'installation du premier immeuble fibré : vous verrez que l'installation prévoit l'arrivée de la concurrence, que le travail est bien fait et que tout cela est tout de même une bonne nouvelle pour les "alto-séquanais" ! Pourquoi ne fait-elle que "prévoir" l'arrivée de la concurrence (au lieu de la permettre) alors que l'ARCEP l'impose d'ores et déjà en zones denses ? Il y a un vrai problème. --> Vous jouez sur les mots, quand je dis "prévoit", c'est au sens technique : c'est prévu, tout le monde est le bienvenu. C'est "prévu" dans la conception même du réseau, en FTTH en multifibre conformément aux normes de l'ARCEP. Donc, vous ne voulez pas venir visiter? Par ailleurs, l'arrivée de la fibre est toujours une bonne nouvelle en soi pour les habitants, mais ça n'empêche pas de se préoccuper des problématiques concurentielles. Sans quoi il s'agirait d'une vision très court-termiste, et la "bonne nouvelle" risquerait de ne pas en rester une bien longtemps (on a déjà vu ça avec... bah tiens ! le câble !) --> Qui a bu boira, c'est ça? Ca a été difficile dans les années 80, donc ce sera difficile en 2010? Ici, l'ARCEP régule, c'est dans le cadre d'une DSP avec un contrôle fort du Conseil Général. Votre vigilance vous honore. Exclut-elle le bénéfice du doute? Alors aucun opérateur n'est parfait, Sequalum ou Numericable pas plus que les autres, mais là, vous noircissez un peu le tableau, non ? ;-) Comment noircir un tableau noir ? --> Franchement, vous ne voyez RIEN de bien, de positif ou d'intéressant dans ce que fait Numericable depuis deux ans ? Toutes les villes passées au très haut débit, l'ouverture des réseaux, l'amélioration du service clients? C'est bien ce que je dis : partial !

  4. Je dis juste qu'il ne faut pas passer sous silence l'énorme problématique concurrentielle que pose ce réseau et que OUI c'est un gros point négatif. Le reste ne m'intéresse pas beaucoup (marketing Numericable & co. : j'ai appris à m'en tenir aux faits, et les faits sont ce qu'ils sont. Un réseau actuellement fermé à la concurrence.) Le point superpositif qui force à dire du bien de THD Seine, j'avoue que je ne le vois pas trop pour le moment. Gageons que je suis trop bête ou trop fanboy. ;)

  5. Je suis sur le 92. Le syndic a choisi Free pour fibrer l'appart, mais doit attendre d'abord que THD Seine fibre le quartier. Ce n'est pas encore pour demain qu'on sera fibré entièrement. Le réseau THD Seine doit s'arrêter au bas de l'immeuble (fibrage horizontal), Free aura la partie vertical de l'immeuble. Et normalement, la concurrence doit être respectée... A suivre donc si le déroulement se passe bien comme prévu ou si les problèmes d'anticoncurrence décriés nous tomberont dessus.

  6. J'avoue que je ne connais pas le dossier, mais je ne vois pas non plus en quoi ce réseau est anticoncurrentiel s'il est ouvert ? C'est le même principe que ce qui est voulu par l'Arcep et qui aura normalement lieu quand la société FREE/SFR/ORANGE/etc.. fibrera et fournira un lien pour un concurrent non ? D'ailleurs la plainte est déposé au niveau Européen et non pas au niveau de l'Arcep, c'est dont que cette dernière ne voit pas de problème... ou alors j'ai raté encore qqchose ?

  7. Le point superpositif, c'est qu'il y a un immeuble fibré alors que ça a commencé il y a peu de temps. Et les "faits", sur Numericable, je le répète, il y en a beaucoup depuis plusieurs mois. En vrac : l'ouverture du réseau, l'observatoire de Degroupnews, la baisse du churn, l'amélioration du service clients, etc. etc. Vous n'avez rien remarqué, dans "les faits"?

  8. @yoann007 : Plutôt que de colporter de fausses informations, vous feriez mieux de vous documenter convenablement. Par exemple, allez vous informer auprès de sources autres que celles (télé)guidées par votre opérateur fétiche. Ainsi, vous apprendriez que THD Seine est véritablement le premier réseau FTTH public ouvert & neutre en France pour lequel la Collectivité s'engage jusque à la prise abonné - contrairement à mon cher Pau Broadband Country sur lequel la responsabilité de la CDA Pau-Pyrénées s'arrête au pied d'immeuble. Dans ce cadre, le CG92 et son délégataire Sequalum (consortium privé réunissant Numericable, Eiffage, et SFR/LDCollectivités) suivent les directives de l'ARCEP et de la LME. Le réseau THD Seine est conçu pour supporter TOUTES les architectures classiques FTTH à ce jour, en particulier PON et P2P (topologie chère à votre opérateur fétiche). Idem sur le Vertical, avec la mise à disposition de tous opérateurs de fibres soit dédiée (sur la demande de l'opérateur lui-même...) soit partagée (idem). THD Seine est donc véritablement OUVERT & NEUTRE. Je vous invite donc à suivre attentivement l'actualité de la DSP92, ailleurs que sur les FreeNews et autres forums de Freenautes.

  9. ET pour compléter les infos litigieuses il convient de signaler qu'un seul opérateur peut être conventionné pour déployer la verticalité en immeuble.... Je ne vois donc pas comment la DSP92 va pouvoir contourner les directives applicables à tous... peut être à la méthode de Numéricable (se servir de la convention coax, prétexter un entretien pour pénétrer dans l'immeuble, et poser sa fibre sans la moindre autorisation.... ). Il convient aussi de signaler que les autres opérateurs détiennent déjà environ 25% des conventions possibles.

  10. Colt a été débouté par le tribunal administratif. Le projet THD 92 peut continuer, seul l'article 49 a été critiqué. Cet article prévoit une indemnisation que devait payer le département au consortium Sequalum en cas d'arrêt prématuré du contrat, fixée à 70 millions d’euros, jugée excessive, elle devra être renégociée (logiquement, cela devrait être fait). Cela n'impacte pas le projet sur le fond et les travaux peuvent continuer.

  11. Réagir sur le forum