Rachat de Draka : les enchères grimpent

0

Le fournisseur de câble Draka, retenu par Free pour la fourniture et le déploiement de son réseau de FTTH (fibre optique jusqu’à l’abonné) à Paris, est actuellement à la recherche d’un repreneur. La société néerlandaise profite d’un engouement inattendu et voit les enchères autour de son acquisition exploser…

Le secteur du câble (et par extension de la fibre) semble au centre de toutes les attentions. Preuve d’une véritable fragmentation du marché, le français Nexans, leader mondial du secteur, ne dispose que d’une part de marché de 7 à 8%.

C’est ce même Nexans qui a déposé une première proposition de rachat pour l’acquisition de Draka. Celle-ci, jugée insuffisante (environ 15 euros par action), a été mise de côté, au profit de l’offre de l’italienne Prysmian (environ 17,20 par action).

C’était sans compter sur l’arrivée surprise d’un troisième candidat sur le tard : la société chinoise Xinmao qui propose plus de 20 euros par action, pour un coût total d’un milliard d’euro !

Si la valeur d’une société telle que Draka est décuplée, avec le besoin de consolidation des différents acteurs du marché, la guerre des enchères ne devrait toutefois pas avoir lieu. Aux dernières nouvelles, Draka devrait s’en tenir au choix de Prysmian : les deux sociétés accusent en effet le chinois Xinmao d’avoir formulé un « communiqué de presse » plus qu’une véritable offre de rachat…

Écoutez l’analyse d’Anthony Morel sur BFM Business :


ou téléchargez le fichier MP3

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction]
Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

0 commentaire

    Réagir sur le forum