Privée de son offre, Citéfibre ne vaut plus rien

8

Citéfibre, opérateur de fibre optique francilien ayant été racheté pour 5 millions d’euros par le groupe Iliad en 2006, n’aurait plus aucune valeur à l’heure actuelle.

Disposant d’un parc approximatif de 500 abonnés au moment de son rachat (ce qui en faisait tout de même le premier opérateur FTTH d’Île-de-France), au bord du dépôt de bilan, l’entreprise a tout de même coûté près de 5 millions d’euros à Iliad lors de son rachat en 2006. Une somme importante que le groupe justifia, à l’époque, par l’acquisition de « compétences » plus que d’abonnés.

En juin 2010, en toute discrétion, Citéfibre a mis fin à son offre, toujours proposée à un parc anecdotique d’une centaine de clients. En conséquence, la société est désormais valorisée à 0€ sur les derniers comptes d’Iliad, indique L’Express dans son édition d’aujourd’hui.

S’il ne faut pas négliger l’apport de Citéfibre en termes d’infrastructures et de compétences à Iliad et à Free, aujourd’hui, on est tout de même en droit de se demander si le jeu en valait la peine au final. Un peu de la même façon que pour une certaine blonde… ?

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction]
Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

8 commentaires

  1. mea culpa j'avais mal compris la phrase "En juin 2010, en toute discrétion, Citéfibre a mis fin à son offre, toujours proposée à un parc anecdotique d’une centaine de clients." ;) J'avais compris que l'offre était toujours proposée à ce parc après juin.

  2. 5 millions d'euros c'est une broutille en regard des compétences probablement acquises dans un secteur 'vierge' au moment du rachat (donc compétences rares, donc chères). C'est également une goutte d'eau comparé aux investissements présents et à venir dans la fibre.

  3. ynos a écrit :
    5 millions d'euros c'est une broutille en regard des compétences probablement acquises dans un secteur 'vierge' au moment du rachat (donc compétences rares, donc chères).
    C'est aussi une bonne manière de consolider un backbone francilien sans a avoir a faire toute la paprasserie et le génie civile pour augmenter les capacité existantes.

  4. Freenews a écrit :
    Une somme importante que le groupe justifia, à l’époque, par l’acquisition de « compétences » plus que d’abonnés.
    Quelles compétences ? vu que tous les employés Citéfibre ont été virés. Selon le quotidien financier Les Echos, dans son édition du 22 juin, moins d'un an après ce rachat, les 25 employés de la jeune pousse parisienne se voient contraints de quitter le navire. En effet, Free n'a tout simplement plus besoin d'eux du fait des " approches commerciales et techniques différentes ". Ils font par conséquent l'objet d'un " plan de départ ". http://archives.lesechos.fr/archives/2007/LesEchos/19944-114-ECH.htm

  5. Le site web citéFibre n'est plus en ligne depuis quelques mois, mais sa copie est dispo ici : http://lafibre.info/site/citefibre/index.htm Voici la courbe des abonnés citéFibre : Les abonnés ont du mal a récupérer leur caution pour la box citéFibre. => http://lafibre.info/citefibre/recuperer-sa-caution-de-75-euros-free-citefibre-fait-la-sourde-oreille/ Voici la réponse de Free a l'action en justice pour récupérer la caution : Free ne récupère pas le réseau qui va être détruit. D'ailleurs certains immeubles ont signé avec un autre opérateur. Ci-dessous un immeuble citéFibre. On repère au fond la fibre bleu citéFibre. Au premier plan la fibre SFR. L'offre Free fibre n'est pas proposée dans cet immeuble. Un forum citéFibre est disponible : http://lafibre.info/citefibre/ L'histoire de citéFibre est sur Wikipedia : http://fr.wikipedia.org/wiki/Citefibre

  6. Réagir sur le forum