Les « petits » paieront pour la fibre

13

Les « petits immeubles » en zone très dense seraient susceptibles de payer pour leur raccordement à la fibre optique. C’est ce que révèle l’AVICCA à la lecture d’un rapport.

L’AVICCA rappelle qu’il n’y a aucune obligation de couverture en matière de fibre optique jusqu’à l’abonné. De ce fait, les opérateurs raccordent les immeubles selon leur bon vouloir. La libre concurrence est de mise.

Les opérateurs ne souhaiteront surement pas raccorder des immeubles qui ne s’avèrent pas rentables. L’ARCEP, l’Autorité de régulation des communications, ne peut que le constater : certains immeubles coûtent cher. Le rapport peut aller de 1 à 10 entre deux raccordements. Il se pose alors la question de « qui paiera ? ».

Pour résoudre le problème, il pourrait être fait appel à une péréquation entre les immeubles très rentables et ceux qui ne le sont pas. La péréquation était de mise avec le service public, mais dans ce cadre il semble que les opérateurs privés feront payer l’utilisateur final. De quoi freiner encore plus le déploiement de la fibre optique sur le territoire national.

Source : Avicca

Partager

A propos de l'auteur

13 commentaires

  1. Et c'est quoi pour eux un petit immeuble? 5 logements? 10? 15? Honnêtement, je ne vois pas trop en quoi un immeuble de 5 logement coûte (beaucoup) plus cher à fibrer verticalement qu'un grand immeuble. Les manipulations de mise en place des fibres dans les logements restent les même, il n'y a que le branchement vertical-horizontal qui pourrait entrer en compte, et encore, ce type de raccordement se faisant fibre par fibre, le temps de pose devrait théoriquement être proportionnel. Là où le bas blesse, c'est, je pense, par rapport aux espaces laissés disponibles dans les communs. Les immeubles ayant des armoires techniques, voire des gaines accessibles seront forcément plus facilement "fibrables" que les vieux immeubles où les cages d'escaliers ne sont souvent que d'étroits passages...

  2. C'est surtout le coût d'un déploiement pour une poignée d'abonnés potentiels qui freine les opérateurs. Si on fibre 5 logements on a + le risque de se retrouver avec 0 ou 1 abonné sur l'immeuble (donc 1 fois 30euros/mois) que si on fibre 70 logements avec x abonnés potentiels (et donc x fois 30euros/mois). En valeur absolue ça me paraît moins risqué de fibrer les gros immeubles. C'est un raisonnement personnel, il est peut-être faux... On aura 2 solutions : soit pas de déploiement, soit un déploiement payant avec peut-être du coup la mise en place d'une aide publique. On a donc une partie rentable d'un marché avec libre concurrence, et on finance (donc à perte) publiquement la partie non rentable, souvent par une taxe sur les opérateurs, qui se plaignent du coup des surcharges ^^' On a pareil avec les cabines téléphoniques dans la téléphonie (FT reçoit une subvention), les trains d'équilibre du territoire dans le ferroviaire (Intercités, Lunéa et Téoz reçoivent une subvention venant d'une taxe sur TGV, rentable lui.), etc... Un vrai sac de noeuds !

  3. Dans la plupart des villes de banlieue parisienne proche, il n'y a que des petits immeubles (max 6 étages, souvent 5 donc entre 8 et 12 appartements). Numéricable a toujours fait payer l'installation dans les appartements et l'a presque toujours remboursé pour accélérer les recrutements. Les FAi pourraient demander des frais de l'ordre de 100 ou 150 euros et les offrir comme geste commercial comme c'est souvent le cas.

  4. Bonjour, Attendez vous à ce qu'il y ait des écrasements de ligne en pagaille. Le but : dégouter les internautes du FAI x afin qu'ils finissent par aller chez le FAI qui déploie la fibre. Il faut bien rentabiliser. Ça c'est déjà pratiqué.

  5. Bah s'autoriser d'éliminer les immeubles de moins de 12 logements, ça va en enlever un paquet dans les centre-villes de France et de Navarre.

  6. Actuellement sur Paris free déploie également les petits logements. L'un de mes clients est dans un immeuble de 4 appartements et ils sont intervenus. Ils nous ont même réalisé 3 raccords fibre sans contrepartie. C'est certain que si Orange comme ça semble avoir été décidé par la municipalité d'ou j'habite se décide à fibré ils vont se limiter aux appartements du centre ville et nous dans les pavillons on est pas prêt d'avoir un raccord.

  7. INDAMISSIBLE : encore en train de faire perdre du temps au lieu de foncer même si l'on perd quelques plumes financières; toujours le raisonnement de cupides ...........

  8. reith0 a écrit :
    INDAMISSIBLE : encore en train de faire perdre du temps au lieu de foncer même si l'on perd quelques plumes financières; toujours le raisonnement de cupides ...........
    Qu'il est facile de dépenser l'argent des autres... :D

  9. Réagir sur le forum