La pénurie de Fibre optique s’inscrit en parallèle de celle des composants

0

Forte demande doublée d’une augmentation vertigineuse des prix des composants, il n’en fallait pas moins pour faire gonfler les tarifs de la Fibre Optique, à travers le monde, en ciblant tout particulièrement l’Europe et une partie de l’Asie.

La Chine et l’Inde seraient d’ailleurs en ligne de mire.

Cette raréfaction entraîne par voie de conséquence, des difficultés dans le déploiement de cette technologie et du numérique d’une manière générale, affectant non seulement le FTTH, les data centers mais aussi la 5G en revoyant à la hausse de près de 70%, les prix enregistrés au premier trimestre de l’année passée.

Et pour cause, le kilomètre de fibre revient désormais à 6,30 USD au lieu de 3,70 USD.

En effet, durant les premiers confinements, les besoins des réseaux ont été démultipliés, tant du côté de la fibre que de la 5G, nécessitant des investissements massifs dans les infrastructures, afin de gagner du temps mais augmentant de 8,1% les demandes de fibre optique au premier trimestre de cette année, comparé à la même période l’an passé.

Autre point majeur : la pénurie d’hélium, causée par la crise Russe et dont le coût a augmenté de 135%, outre celui du tétrachlorure de silicium, un autre composant clé de la production de fibres, qui lui a supporté une inflation de près de 50%.

Une crise inédite, mais qui serait limitée à l’Europe et une partie de l’Asie selon les cabinets d’analyse.

Share.

About Author

Responsable légal, responsable d’édition, auteur et hébergeur.

Ajouter un commentaire