La France atteint 100 000 abonnés FTTH

7

Lentement, mais sûrement ? C’est en tout cas ce qu’on est en droit de penser à la publication de l’observatoire trimestriel du haut et très haut débit par l’Arcep. En France, le nombre d’abonnés à une offre FTTH (ou FTTB) vient péniblement d’atteindre les 100 000

L’ADSL, ayant encore progressé de 320 000 abonnés sur le trimestre, continue à régner en maître, monopolisant pas moins de 93% des abonnements haut et très haut débit dans le pays, soit 19 470 000 abonnés au total.

Pendant ce temps, le FTTH/FTTB ne décolle toujours pas : il maintient un rythme de recrutement d’environ 10 000 abonnés par trimestre, ce qui lui permet tout juste de franchir le seuil symbolique des 100 000 abonnés. Les autres technologies très haut débit (majoritairement le câble) sont toujours plus populaires et comptabilisent désormais 320 000 abonnements…


Enfin, soulignons que la perte de vitesse du marché du haut et très haut débit se confirme : l’accroissement net, sur un an, n’est plus que de 8%. Il était de 11,3% l’année dernière, à la même période.

- Voir l’observatoire trimestriel du haut et très haut débit de l’Arcep

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction]
Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

7 commentaires

  1. Ce serait déjà bien d'avoir une répartition géographique et par FAI pour se donner une idée. Sur 100 000, il doit bien y avoir 75 000 chez Numéricâble et là c'est pas tout à fait le top du FTTH. Puis , il doit bien y avoir les 5 000 de Free récupéré par CitéFibre. Et enfin, peut-être 20 000 chez Orange là où la région traite par contrat.

  2. Normal, y'a pas la fibre partout, loin de la. Et l'adsl s'essoufle car la plupart des ménage sont éuqipes. Si la fibre etait mise en place, ca changerait bien des choses...

  3. oliewan a écrit :
    [...] Et l'adsl s'essoufle car la plupart des ménage sont équipes. [...]
    En effet, je ne dirai pas que l'on râcle les fonds de tiroirs, mais dans mes connaissances, l'ADSL vient d'arriver chez des personnes de 65, 70 et 75 ans... Et elles s'adaptent, même si de temps à autres leurs systèmes cardio-vasculaire sont mis à rude épreuve... :)

  4. eudilien a écrit :
    Ce serait déjà bien d'avoir une répartition géographique et par FAI
    Surtout par FAI car FREE N'UTILISE PAS LES FIBRES MUTUALISEES EXISTANTES y compris celles des DSP (délégation de service public) ! Autrement dit, si on a la fibre qui passe dans la rue mais qu'elle n'est pas "made by Free", il faut changer de FAI pour en bénéficier ! C'est ce qui est en train de se produire dans ma ville où Numericable, SFR et Bouygues s’apprêtent à utiliser une fibre déployée par une délégation de service public (en attendant éventuellement de passer la leur) mais PAS FREE !

  5. eudilien a écrit :
    chez Numéricâble et là c'est pas tout à fait le top du FTTH
    En théorie oui mais en pratique les réseaux cablés existant dans la plupart des batiments sont capables d'acheminer les 100 Mbits en descente et en montée annoncés par les meilleures offres très haut débit grand public. En outre, il y a de nombreux avantages : pas de travaux à prévoir dans les copropriétés puisque la fibre de la rue est reliée au niveau de la rue au réseau de la copro, pas d'intervention dans les parties communes et les appartements, pas de perte de temps en AG, etc...

  6. Réagir sur le forum