FTTH : La FNAIM toujours dans le coup

11

C’est reparti pour un an de partenariat avec Free !

Le fibrage des immeubles dans le cadre du déploiement des réseaux FTTH ne pourrait se faire sans la collaborration des promoteurs immobiliers et autres régies d’immeubles.

Free bénéficiait ainsi d’un partenariat avec la Chambre FNAIM de Paris-île-de-France, lui permettant de toucher les résidences concernées par 1800 agences autour de la capitale…

Ce partenariat vient d’être renouvelé, permettant donc à Free d’éviter un nouveau frein au développement de son réseau…

Lire le communiqué de Presse sur le site d’Iliad (Format PDF).

Partager

A propos de l'auteur

11 commentaires

  1. Prem's, haaa le retour de freenews Espérons que cela va accéléré l'installation de la fibre et que FT arrête de jouer les faux-c**

  2. bof... le probleme vient-il vraiment de la ? Nous on demande tous les mois un delai de cablage a Free pour signer leur convention et il ne se passe rien, on est pourtant un immeuble de 3 cages d'escalier à Boulogne Nord... alors convaincre des immeubles c'est bien mais les cabler ensuite c'est mieux non ? et pendant ce temps, Orange cable et raccorde a tour de bras...

  3. La question est aussi de savoir si les opérateurs sont prêts à convoquer des Assemblées Générales extrahordinaires (cout d'environs 2000 euros) pour obtenir le vote du fibrage dans les copropriétés. Concernant notre copropriété, sans AG extrahordinaire il faut attendre Avril de chaque année, avec un dossier bien constitué, pour le soumettre au vote... Plutôt long comme attente... Et si la décision est reportée, rebelotte... L'état devrait ajouter au fameux "droit à l'antenne" un "droit à l'internet" afin que le syndic ne puissent définir que les conditions de fibrage sans avoir l'aval de l'AG.

  4. kally a écrit :
    La question est aussi de savoir si les opérateurs sont prêts à convoquer des Assemblées Générales extrahordinaires (cout d'environs 2000 euros) pour obtenir le vote du fibrage dans les copropriétés. Concernant notre copropriété, sans AG extrahordinaire il faut attendre Avril de chaque année, avec un dossier bien constitué, pour le soumettre au vote... Plutôt long comme attente... Et si la décision est reportée, rebelotte... L'état devrait ajouter au fameux "droit à l'antenne" un "droit à l'internet" afin que le syndic ne puissent définir que les conditions de fibrage sans avoir l'aval de l'AG.
    L'AG extraordinaire est en effet le moyen le plus compliqué et le plus coûteux, donc à éviter absolument ! En revanche il est parfaitement possible qu'une AG donne un mandat spécial à son conseil ou/et au syndic pour leur permettre de choisir quand les conditions seront réunies. Il est tout de même assez cocasse d'apprendre qu'un tel accord existait déjà ! Plutôt que de rejeter sur les syndics la responsabilité de ses difficultés alors qu'il aurait dû faciliter les choses, Free serait bien inspiré de développer vers les co-propriétaires une action commerciale digne de ce nom plutôt que de les oublier.

  5. Ahem, deux remarques... 1) Ce ne sont pas «1800 agences autour de la capitale» mais «1800 professionnels». 2) Les agences affiliées à la FNAIM n'ont rien à voir dans l'histoire. Ce sont les syndics qui sont concernés...

  6. Salut les gens. J'habite un immeuble qui a reçu 3 propales pour installer la fibre : Orange, Neuf et Free. Il y a quelques temps, j'ai rencontré un technicien de free venu visiter les sous-sols et évaluer les besoins en fibre (en terme de "mètres"), sympa mais sans aucune info à fournir. À la même époque, j'ai eu un commercial de neuf au bigo, très sympa et prêt à expliquer : il a parlé de FTTH (soulagement...), de boîtier d'interopérabilité en bas d'immeuble pour les concurrents, de quelques mètres de fibre en plus pour les copros allergiques aux fausses plinthes et prêts à hacker leurs gaines télévision ou téléphone pour y passer la fibre. premier constat : neuf communique, free est toujours un peu en retard question comm' et Orange, sûr de son coup, envoie juste la plaquette au syndic... Ce soir, je sors d'AG. Comme l'année dernière, j'avais collé la fibre à l'ordre du jour. L'année dernière, je m'étais pris un "Oula, c'est trop nouveau, on comprend rien, faut attendre !" dans les dents. Ce soir, je me suis pris un "Oula, faut de l'interopérabilité, si vous installez free et qu'on veut Orange, ça va pas marcher, blablabla, on verra l'année prochaine !" second constat : mes voisins sont des (ne serait-ce qu'à cause d'Orange...) troisième constat : on en a rien à foutre de cet accord avec la FNAIM, free ! Faut que tu te démerdes pour signer des accords comme ça et surtout que tu le dises TRÈS FORT !!! quatrième constat : j'en suis à ma 34ème bière pour oublier le second constat mais ça, j'imagine que vous vous en foutez, hein ? Atchaw les gens !

  7. Salut ! Malheureusement, ce n'est pas si facile... Tout dépend de la situation de chaque immeuble. Perso, pour le mien, dans le 92, je milite pour la fibre activement, depuis que je sais qu'ils ont été contactés par F.T.... Je milite pour Free, évidemment, afin de conserver mon emploi ;-)) Le problème est que l'organisation de certains syndics est complètement opaque... Nous n'avons aucun contact avec le syndic, à part via le gardien de la résidence (4 immeubles, des centaines de logements, 1 seul gardien). Celui-ci n'est pas au courant des infos syndic, car généralement pas invité aux réunions... Il apprend comme nous les nouvelle en lisant la photocopie affichée à l'entrée, dans les rares cas où elle est présente... Et autre problème auquel personne ne pense et qui existe vraiment (je suis bien placé pour le savoir, taffant chez free): -> autant les "jeunes" acceptent facilement Free, autant les personnes "dans la force de l'âge", donc la majorité des propriétaires, ne font confiance qu'à France Télécom.... parfois à tort d'ailleurs. 9c arrive à se débrouiller par une relation clientèle et une communication aboutie. Free a toujours tiré son épingle du jeu grâce à nous, les jeunes... Mais pour la Fibre... là il faut convaincre en majorité des personnes plus agées, qui veulent une entreprise de confiance, qui souhaitent être rassurés... Et pour ça, malheureusement, nous ne sommes, à ce jour, pas "opérationnels"... J'espère que cela viendra vite...

  8. cyberweb a écrit :
    Et autre problème auquel personne ne pense et qui existe vraiment (je suis bien placé pour le savoir, taffant chez free): -> autant les "jeunes" acceptent facilement Free, autant les personnes "dans la force de l'âge", donc la majorité des propriétaires, ne font confiance qu'à France Télécom.... parfois à tort d'ailleurs. 9c arrive à se débrouiller par une relation clientèle et une communication aboutie. Free a toujours tiré son épingle du jeu grâce à nous, les jeunes... Mais pour la Fibre... là il faut convaincre en majorité des personnes plus agées, qui veulent une entreprise de confiance, qui souhaitent être rassurés... Et pour ça, malheureusement, nous ne sommes, à ce jour, pas "opérationnels"...
    Free a fait une énorme erreur en 'oubliant' qui sont ses clients fibre : les propriétaires. D'autant plus que s'il est vrai qu'Orange a une meilleure image, beaucoup d'entre eux sont très critiques à son égard et qu'une action de communication ciblée aurait eu / peut encore avoir un impact très positif. Cette situation n'était pas inconnue. Cela fait presque 6 mois que votre DG a reconnu que l'approche unique par les syndics n'a pas été concluante : largement le temps de changer de stratégie en attendant la réglementation et de lancer par les Corps une action d'envergure. Mais cela n'a pas été fait et les très nombreux propriétaires ou conseils syndicaux qui cherchent à contacter Free sont abasourdis de ne trouver presque personne en face : comment une entreprise "opérationnelle" peut-elle sérieusement construire un site d'information (Free Infrastructure) sans aucune adresse email ni numéro de téléphone ?

  9. cyberweb a écrit :
    Le problème est que l'organisation de certains syndics est complètement opaque... Nous n'avons aucun contact avec le syndic, à part via le gardien de la résidence...
    Sans doute, sans doute... Mais free n'est guère plus transparent ! J'ai reçu un coup de fil ce matin de free (hélas, un numéro qui s'est affiché mais qui n'est "appelable") pour me demander le nom de mon syndic pour l'installation de la fibre. Au moment de raccrocher, la personne me souhaite "Bonne journée, Monsieur XXX" et je percute que je ne suis pas le bon interlocuteur mais un voisin que j'ai dépanné et qui, n'ayant pas de portable, a donné le mien ! Je cherche à rappeler, le numéro n'existe pas, j'appelle le 1044, j'explique le pb et là, on me répond que c'est pas possible, les appels fibre, c'est à 11 heures que ça commence, pas avant. Une promesse de rappel (non tenue à cette heure), c'est tout ce que j'ai obtenu. free gagnerait beaucoup à filer des coordonnées claires... je suis d'accord avec Argus pour le coup.
    cyberweb a écrit :
    Free a toujours tiré son épingle du jeu grâce à nous, les jeunes... Mais pour la Fibre... là il faut convaincre en majorité des personnes plus agées, qui veulent une entreprise de confiance, qui souhaitent être rassurés...
    Manque de bol, l'ami, je suis de l'autre côté de la barrière, tendance père de famille. Mais ma plus fervente supporter, à l'AG d'hier, a 86 ans et elle est très contente de sa v5. Mon père idem avec sa v4 et ses 80 balais. Ne néglige pas les gens qui ont raqué toute leur vie les PTT puis FT, imaginant "construire le réseau" et qui, à la retraite, aimerait ne plus être considérés comme des vaches à lait et qui aimeraient, encore, ne pas avoir à lâcher un bras et une couille pour appeler les petits enfants en stage à l'étranger ou recevoir des photos en masse du dernier bébé de la famille. Encore un truc, en passant. Il y a peut-être des gens qui ont une déco sympa et n'aimeraient pas avoir à passer une réglette le long des plinthes. Perso, j'ai hacké les gaines de ma dalle en béton et j'ai repassé du câble téléphone faible pertes et du CAT6 pour la chambre de mes gamins. Bien sûr, free n'a pas à supporter ce genre de travaux. Mais si free se mettait à vendre des prises et de la fibre (ou à en publier les caractéristiques exactes ou les modèles validés), on pourrait avancer le travail dans les apparts et se tenir prêt dans les placards du palier pour le grand jour. Le petit tiers de copros favorables à la fibre hier soir, je me fais fort de les convaincre et on sy mettrait tous ensemble le dimanche matin (j'aime bien le coup du chantier collectif !) Tu crois que c'est possible/envisageable/réalisable ?

  10. En effet je peux également témoigner que Free a des supporters très enthousiastes à la retraite et donc bien plus disponibles que les geeks plus jeunes ! C'est assez sidérant que Free qui s'est construit sur le bouche à oreille n'utilise pas cet acquis pour développer son offre fibre. Ou alors... c'est que rien ne se fera de sérieux avant fin 2009, ce qui expliquerait assez bien le manque de punch, d'imagination et de moyens en dehors des opérations techniques.

  11. Réagir sur le forum