FTTH : Free se désengage de certains immeubles

39

Du rififibre chez Free

Devant le retard accumulé pris par ses équipes sur certains immeubles où une convention fibre avait été conclue, Free a décidé de se désengager de plusieurs habitations, invitant les habitants à se tourner vers « l’opérateur d’immeuble de leur choix ».

Incapable de respecter le délai légal de déploiement dans les immeubles où il avait été retenu, Free a décidé d’adresser une lettre-type à certains syndics, afin de manifester son désengagement :

« Le délai de six mois pendant lesquels les travaux peuvent être effectués étant expiré, la convention est désormais caduque. Il vous appartient donc de vous adresser à l’opérateur d’immeuble de votre choix si vous souhaitez réaliser ces travaux. »

Selon Les Échos, 62 % des logements conventionnés par Free n’auraient pas été équipés (ou seulement partiellement) dans les six mois prévus par le délai légal ; « Orange, SFR ou Numericable ont un taux de non-déploiement nettement plus bas », précise le quotidien.

Free Infrastructure, filiale d’Iliad chargée du déploiement de la fibre optique, est particulièrement concernée par cette réorganisation interne : son directeur général Jacques Delmaere, et une partie de ses équipes, ont été remerciés.

Alors, Free a-t-il été trop gourmand, en signant plus d’accords qu’il ne pouvait en assurer ? Peut-être. Pourtant, en opérant le tri dans les immeubles à fibrer, et avec un récent accord de cofinancement avec Orange sur la fibre optique, Free semble bien en mesure de repartir d’un bon pied. Un optimisme affiché par Maxime Lombardini, DG de Free : « nous avons un accord dans les zones moins denses avec France Télécom ; l’horizontal a bien avancé dans les zones très denses. Nous sommes entrés dans une phase de transformation en abonnés. Free est l’opérateur qui a le plus investi dans la fibre optique en 2010 et au premier semestre 2011 », explique-t-il.

Source : Les Échos

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction]
Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

39 commentaires

  1. petitnicolas a écrit :
    C'est un peu facile de se désengager non ?
    ben si Free dit qu'il peut pas respecter le délai légal... je vois pas où est le pb ?
    doppel a écrit :
    Euh, FREE a le droit de faire celà... du moins sans compensation ?? Parce que ça risque de leur couter cher non ?
    Effectivement, dans l'intérêt de Free, j'espère qu'il n'y a pas de clause compensatoire en cas d'impossibilité de réaliser le travail.
    jpkl a écrit :
    Que faut-il comprendre? Voilà 3 ans que la fibre Orange passe sur mon palier. Est-ce que Free me conseille de passer chez Orange ???
    Tout à fait, tout comme quand tu attends le dégroupage, il faut bien avoir un accès en attendant, non ? Alors si t'es fibré par qqn d'autre (Numéricable ou Orange), prend le ! Freebre viendra oui mais un jour.

  2. En même temps, c'est assez normal puisque Free a signé des conventions sans avoir l'infrastructure pour faire les installations... Par exemple, dans ma ville, on a signé il y a presque 2 ans, et on nous annonçait des délais, des retards...et puis en fait on nous a dit qu'il n'y avait pas de local disponible pour construire le NRO, donc pas de déploiement possible avant au moins 2-3 ans. Il fallait un local d'environ 150m2, répondant à beaucoup de normes, et Free n'en a pas trouvé. Je ne veux pas que mon immeuble passe par Orange ou autre car leur infrastructure est pourrie ! En effet, quel intérêt de passer par la fibre si je la partage avec TOUT mon immeuble ? Je vais me retrouver à partager 100Mb avec 20 appartements... donc débit idem à mon ADSL de base... super... On est vraiment des baltringues en France niveau réseau..

  3. alexz3 a écrit :
    n effet, quel intérêt de passer par la fibre si je la partage avec TOUT mon immeuble ? Je vais me retrouver à partager 100Mb avec 20 appartements... donc débit idem à mon ADSL de base... super...
    Une fibre peut faire passer bien plus que 100 Mbps. À vrai dire, tant que les connexions individuelles restent limitées à 100 Mbps, une fibre peut en assurer des dizaines et des dizaines. Après, c'est plutôt en termes d'évolutivité que ça va poser problème, quand les débits augmenteront. Reste à savoir si Free a eu raison de penser qu'il fallait commencer à déployer en point-à-point dès le départ ou si le GPON peut être une solution satisfaisante, au moins durant quelques années... là, je ne m'avancerai pas.

  4. alexz3 a écrit :
    En même temps, c'est assez normal puisque Free a signé des conventions sans avoir l'infrastructure pour faire les installations... Par exemple, dans ma ville, on a signé il y a presque 2 ans, et on nous annonçait des délais, des retards...et puis en fait on nous a dit qu'il n'y avait pas de local disponible pour construire le NRO, donc pas de déploiement possible avant au moins 2-3 ans. Il fallait un local d'environ 150m2, répondant à beaucoup de normes, et Free n'en a pas trouvé. Je ne veux pas que mon immeuble passe par Orange ou autre car leur infrastructure est pourrie ! En effet, quel intérêt de passer par la fibre si je la partage avec TOUT mon immeuble ? Je vais me retrouver à partager 100Mb avec 20 appartements... donc débit idem à mon ADSL de base... super... On est vraiment des baltringues en France niveau réseau..
    à mon sens, il n'y a pas de risque d'etre fibré par Orange, parce que : 1. tu auras la fibre, bon ok c'est pas du P2P mais du GPON mais bon c'est de la fibre quand même ; 2. Free pourra venir se brancher sur cette boucle locale fibre de ton batiment quand il sera en horizontal dans ta rue ce qui veut dire qu'il pourra utiliser les fibres des appartements 2. tu partageras ptet ton débit avec tes voisins ou ta rue mais tu seras fibré, en attendant mieux ;-) donc tu peux dormir sur tes deux oreilles et demander la fibre à Orange.

  5. jpkl a écrit :
    Que faut-il comprendre? Voilà 3 ans que la fibre Orange passe sur mon palier. Est-ce que Free me conseille de passer chez Orange ???
    Idem pour moi. Fibre Orange sur le palier depuis 5 ans et j'attends toujours le FTTH Free :(

  6. yoann007 a écrit :
    n effet, quel intérêt de passer par la fibre si je la partage avec TOUT mon immeuble ? Je vais me retrouver à partager 100Mb avec 20 appartements... donc débit idem à mon ADSL de base... super...
    Une fibre peut faire passer bien plus que 100 Mbps. À vrai dire, tant que les connexions individuelles restent limitées à 100 Mbps, une fibre peut en assurer des dizaines et des dizaines. Après, c'est plutôt en termes d'évolutivité que ça va poser problème, quand les débits augmenteront. Reste à savoir si Free a eu raison de penser qu'il fallait commencer à déployer en point-à-point dès le départ ou si le GPON peut être une solution satisfaisante, au moins durant quelques années... là, je ne m'avancerai pas.
    Quel est le débit maximum d'une fibre 'horizontale' alors ? Si ca ne change rien d'avoir sa fibre perso ou une mutualisé en terme de débit max final, l'infrastructure pour l'instant importe peu non ?

  7. Réagir sur le forum