FTTH : Free et SFR pessimistes

12

La concurrence en matière de fibre optique serait-elle compromise ? Après le revirement du gouvernement en faveur de France Telecom, ses deux concurrents principaux (Free et SFR) sont amers. Sans la création d’un opérateur mutualisé, comme initialement prévu, ils ne croient guère en leurs chances de s’imposer sur le marché…

Rapide rappel des faits : alors que la création d’une société commune, d’intérêt général, semblait être la solution qui s’imposait pour le déploiement du très haut débit en France (soutenue par les autorités, le ministère du Budget, et les opérateurs), France Telecom ne l’entendait pas de cette oreille et préconisait plutôt un système d’appel d’offres locaux.

Après une période de tractations et de flottement (où FT avait gelé ses investissements en fibre), le gouvernement finit par céder et adhère à toutes les exigences de l’opérateur historique. L’opérateur mutualisé est enterré, un système d’appel d’offres dans les zones peu denses est mis en avant…

Aujourd’hui, côté Free et SFR, on analyse la situation. Comment rivaliser avec le mastodonte France Telecom sur un appel d’offres ? Ce dernier n’a pas besoin de poser de fourreaux pour déployer sa fibre, là où les autres opérateurs doivent y consacrer un budget conséquent. De plus, pour répondre à une multitude d’appel d’offres, il faudrait une structure bien plus grande que Free et ses quelques 1000 salariés (contre 100 000 chez FT)… s’installe donc la crainte du retour d’un monopole (ou même de monopoles locaux).

Chez SFR, on broie du noir : « Le message politique est extrêmement inquiétant. […] La réalité de ce concours de beauté, c’est que seul France Telecom pourra suivre. Nous pourrons répondre au premier, voire au deuxième appel d’offres, mais ils nous essouffleront ». Et de continuer à appeler à la mise en place d’un opérateur mutualisé. Tout n’est pas encore joué ; Nicolas Sarkozy devrait annoncer les décisions relatives au plan fibre national courant décembre.


Source : Les Echos

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction]
Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

12 commentaires

  1. Pas très encourageant en effet... quand on voit l'hégémonie d'FT sur les appels d'offres actuels concernant les DSP/PPP pour les projets hors FTTH (zones blanches, etc...). Effectivement ça risque d'être très difficile pour les autres opérateurs :/

  2. Bonjour, Il suffit de saisir l'Europe pour ce type de problème puisque les opérateurs GSM en place savent le faire pour la 4 licence 3G. La conclusion sera que effectivement Orange est en situation de monopole puisque il suffira de faire suivre les fibres le long des paires de cuivre alors que les autres opérateurs devrons investir dans la construction du reseaux . L'Europe n'aime pas les situations de monopole et il est certain qu'une decision du parlement mettra fin a ce projet a l'avantage des concurrents d'ORANGE. Reste a savoir pourquoi orange a le soutien de notre président alors que cela ne va pas dans le sens de la libre concurrence et de la chute des prix pour le consommateur? (négociation chantage...)

  3. peut etre que tout ceci à un rapport... http://www.patrice-leclerc.org/communiques/83-presse/1183-quand-la-famille-sarkozy-installe-numcable-et-carlyle-au-cg92.html

  4. J'ai fait le forcing auprès de mon syndic pour que Free passe en priorité... On attend à présent que les techniciens viennent installer la fibre dans les appartements mais ça peut encore prendre un an (l'expertise a été faite c'est donc une question de temps) !

  5. echelon75 a écrit :
    Bonjour, Il suffit de saisir l'Europe pour ce type de problème puisque les opérateurs GSM en place savent le faire pour la 4 licence 3G. La conclusion sera que effectivement Orange est en situation de monopole puisque il suffira de faire suivre les fibres le long des paires de cuivre alors que les autres opérateurs devrons investir dans la construction du reseaux . L'Europe n'aime pas les situations de monopole et il est certain qu'une decision du parlement mettra fin a ce projet a l'avantage des concurrents d'ORANGE. Reste a savoir pourquoi orange a le soutien de notre président alors que cela ne va pas dans le sens de la libre concurrence et de la chute des prix pour le consommateur? (négociation chantage...)
    On peut pas laisser l'Europe de côté pour une fois ? Elle nous emmerde assez comme ça en se mêlant de tout !

  6. mdmx a écrit :
    Bonjour, Il suffit de saisir l'Europe pour ce type de problème puisque les opérateurs GSM en place savent le faire pour la 4 licence 3G. La conclusion sera que effectivement Orange est en situation de monopole puisque il suffira de faire suivre les fibres le long des paires de cuivre alors que les autres opérateurs devrons investir dans la construction du reseaux . L'Europe n'aime pas les situations de monopole et il est certain qu'une decision du parlement mettra fin a ce projet a l'avantage des concurrents d'ORANGE. Reste a savoir pourquoi orange a le soutien de notre président alors que cela ne va pas dans le sens de la libre concurrence et de la chute des prix pour le consommateur? (négociation chantage...)
    On peut pas laisser l'Europe de côté pour une fois ? Elle nous emmerde assez comme ça en se mêlant de tout !
    Bonjour, moi je dis on ne peut pas la laisser de côté. Faut bien que dans ce pays il y ait un contre pouvoir. Je n'aime pas la manière de faire passer les choses depuis quelques temps, que ce soit pour la fibre, l'internet ou beaucoup d'autre choses. Cordialement.

  7. Bonjour, C'est bien qu'ils ralent... mais si au moins il y avait moyen de les contacter pour pouvoir leur dire qu'on veut qu'ils installent la fibre chez nous ils auraient beaucoup de clients spontannés... Dans mon cas : - octobre 2007 : je propose la fait de prioriser free dans le cadre de l'AG de la copropriété => refusé à juste titre parce qu'on n'a pas de visibilité sur une date possible d'intervention, alors que la tendance était plutôt favorable... - octobre 2008 : un autre copropriétaire propose Orange, ce qui est refusé également essentiellement parce que les gens ne veulent pas se faire imposer orange - octobre 2009 : Orange est finalement choisi en AG, parce que les corpropriétaires en ont marre d'attendre une éventuelle intervention de Free, et parce qu'ils marchent à fond sur la com' du gouvernement disant que la mutualisation sera obligatoire... => donc dans pas longtemps je vais devoir migrer sur Orange si je eux avoir la fibre, alors que si j'avais pu contacter Free pour leur exposer la situation, la copropriété lui aurait été favorable. Donc avant de crier au loup, ce serait bien de mettre les moyens de ses ambitions à disposition des abonnés ! Blancal

  8. Et encore le ROI Sarkosy Comment refuser a FT ce qu'il veut, FT et ses suicides il faut bien remonter le moral des troupes FT nous revoila au monopole France Télécom bienvenue 20 ans en arrière..... avec des forfaits a plus de 40 euros plus le choix faudras payer comme au bon vieux temps de l abonnement FT obligatoire a+ jf

  9. Réagir sur le forum