Fibre optique : Free prêt à exploiter le réseau Axione

7

Free pourrait ajouter prochainement un grand nombre de nouvelles prises éligibles à son offre de fibre optique FTTH, via un contrat avec l’opérateur de réseau Axione.

Lors du colloque de l’Avicca, jeudi, Free a annoncé qu’il était sur le point de signer un accord avec Axione ; « c’est une question de jours », a affirmé Maxime Lombardini, DG du groupe Iliad (Free). Il emboîterait ainsi le pas à Bouygues Telecom, qui a annoncé avoir signé avec Axione lors de la réunion. Il faut dire que les deux sociétés partagent la même maison-mère : Bouygues !

Axione regroupe 17 RIP (pas tous en FTTH) ; des « réseaux d’initiative publique » co-financés avec l’aide des collectivités, à travers toute la France. À terme, il devrait représenter près de 2 millions de prises, essentiellement dans les zones moins denses, sur lesquelles Free pourrait venir se connecter pour proposer sa propre offre Freebox en fibre optique.

carte_france_axione_2016

Free ne souhaite plus laisser passer les RIP

Initialement connu pour sa réticence à rejoindre ces fameux réseaux d’initiative publique, et ne jurant que par un déploiement en « point-à-point » pur, Free s’est depuis ouvert à la possibilité. « On n’a jamais fait mystère du fait qu’on investirait dans les RIP », a asséné Maxime Lombardini lors du colloque. « L’engagement de Free dans la fibre est très fort, la pérennité de l’entreprise dépend de ces investissements ».

En mai dernier, lors de la journée des communautés Freenautes au siège social d’Iliad, Free laissait déjà entendre qu’il était prêt à rejoindre les plus gros RIP, citant Axione et Altitude Infrastructure parmi les plus gros rassemblements de réseaux à rejoindre. D’une manière plus générale, le trubion s’était montré intéressé pour rejoindre tout RIP à condition que celui-ci soit économiquement viable, et techniquement accessible.

Ces dernières années, le déploiement de la fibre chez les grands opérateurs semble encouragé par un nouveau cadre réglementaire, rendant la tarification des RIP plus claire et plus lisible pour les opérateurs. Il n’est donc pas étonnant de voir le nombre d’abonnements FTTH exploser récemment, en hausse de 50% sur un an.

via Les Échos

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

7 commentaires

  1. Génial, du coup vu que ça ne passera pas par le réseau de Free, ça sera la grosse merde en cas de panne. L'époque du "J'ai Free, j'ai tout compris" semble bien loin...

  2. Ouep, Ticket GAMOT qui s'est soldé par un refus d'intervention d'Orange qui a jugé de le problème n'était pas assez sévère pour faire intervenir un techos. (Oui, parce qu'avoir une déconnexion toutes les 30 secondes, c'est pas assez sale ni pour Free ni pour Orange.)

  3. Réagir sur le forum