Fibre : il est urgent d’attendre !

24

C'est le message que l'association UFC Que Choisir veut faire passer aux copropriétaires. Dans la course au très haut débit, l'organisme juge préoccupante la situation actuelle.

Toujours en attente de décisions du régulateur sur la mutualisation, ainsi que sur les normes de câblage, on pourra se retrouver avec des situations de monopole. 

La technologie du FTTH a un coût important pour les opérateurs. Et par conséquent, ils se précipent de suite sur les zones rentables. Ces travaux ne pourront être dupliqués et donc chaque immeuble sera fibré qui de Neuf, qui de Free, qui d'Orange.
 
Un monopole donc très localisé, mais chaque installeur pourra fixer les règles du jeu qu'il voudra : tarifs prohibitifs, normes d'installation volontairement différentes…
 
L'UFC conseille d'attendre un cadre réglementaire et législatif aux copropriétaires trop pressés, qui pourraient s'en mordre les doigts par la suite. 
 
Source : Que Choisir

Partager

A propos de l'auteur

Bougnat pure souche, connecté en réseau salers. Ne risque pas d’avoir la fibre optique (« nom di diou »).

24 commentaires

  1. mmmm... je m'étais posé cette meme question l'an dernier ... comme quoi ! le fais que free joue la carte "open" en disant que n'importe quel opérateur pourra l'utiliser - gratuitement uniquement sur paris par le partenariat avec la mairie? - ... mais payant en provence? donc de surcroit payant apres sur la facture mensuel? ... vous savez ce que je pense, je crois qu'il veule refaire le coup du debut ADSL :P... pour avoir plus de pognon comme d'hab :D ... il s'en foute des standards,ca se change une fiche (enfin dans leur tete )

  2. C'est clair qu'il faut attendre... Et pourquoi me direz-vous ? Pour avoir : - un choix de techno défini pour tous les opérateurs ; - un réseau homogène ; - un choix possible de l'opérateur pour l'abonné et non se cantonner à un seul opérateur ; - un déploiement rapide si tout le monde est au clair sur la techno ; Je serai partisan que France Télécom installe ses fibres dans un premier temps. France Télécom a la maîtrise dans le déploiement d'un grand réseau de A à Z. Il a su le faire pour le cuivre... on peut lui faire confiance pour la fibre. Ca a bien marché dans le passé, pourquoi ne pas lui refaire confiance ? Faudrait qu'il y ait une loi de service publique pour que tout le monde soit désservie par la fibre tout comme le téléphone à l'époque des PTT... De plus, le service internet Wanadoo / Orange est de très bonne qualité. Certes il est de bonne facture, très cher mais le service sera là au moins... On attendrait pas des decennies... Puis on aurait un dégroupage possible avec les opérateurs dans un second temps. A quoi bon faire la course à l'immeuble si rien de normalisé n'est établie... rien ne sert de courrir, il faut partir à point... Si c'est pour faire puis défaire... ca sert à rien d'aller vite... il y aurait risque de perte d'argent... Et c'est sur çà que les opérateurs mettent longtemps à mettre la fibre. Parce que tout simplement, il se questionne et se projette dans le futur !

  3. la techno de free (fibre monomode du NRO a l'abonné) est la plus versatile. en effet, FT peut installer son GPON sur cette infrastructure, en mettant tous les splitters au niveau du NRO... au niveau de la prise de l'abonné, il suffit de livrer une jarretiere specifique avec les bonnes prises a chaque bout.

  4. sxpert a écrit :
    la techno de free (fibre monomode du NRO a l'abonné) est la plus versatile. en effet, FT peut installer son GPON sur cette infrastructure, en mettant tous les splitters au niveau du NRO... au niveau de la prise de l'abonné, il suffit de livrer une jarretiere specifique avec les bonnes prises a chaque bout.
    Bien sur, mais combien il feront payer au prochain FAI qui veut s'y connecter ? Ce même FAI qui reportera la facture sur l'utilisateur final. C'est risqué en même temps..

  5. On est en plein dans une problématique d'industrie de réseau. Le premier qui arrive à avoir une taille critique, après un investissement initial conséquent peut arriver à écarter ses concurrents du fait de rendement croissant: si ça coûte 100 la première fois, ça coûtera 95 la seconde, etc. La remarque de Que Choisir est pertinente dans la mesure où, sans encadrement législatif, on peut effectivement se retrouver pieds et poings liés face à un fournisseur qui vous aura ficelé un contrat aux petits oignons - surtout avec de petites lignes -. L'idée de faire déployer la fibre par un acteur unique peut sembler séduisante. Mais, dans ce cas, il ne faut surtout pas que ce soit un opérateur qui utilisera ensuite la fibre. C'est un peu, désolé pour l'image foireuse, si on disait à un constructeur de voiture, vous construisez les autoroutes et ensuite n'importe quelle voiture pourra s'en servir. Je fais le paris, et des livres entiers tendent à le montrer, que notre fabricant de voiture cherchera, dans le cas le plus favorable, à favoriser ses propres véhicules. Certes, FT a eu par le passé un monopôle qui a su produire des résultats en termes de maillage du territoire. Cependant, il a aussi manqué de stériliser complémement l'innovation au niveau internet. Autre problème si un acteur unique se charge du déploiement de la fibre, la question des coûts, mais surtout des priorités. je suis sûr que le maire de triffouilis les oies ralera contre l'absence du fibrage instantané de sa commune sur l'air du Y'en a que pour Paris.

  6. Réagir sur le forum