Fibre : France Telecom poursuit le blocus

17

France Telecom continue son opposition farouche à l’Arcep en ce qui concerne la fibre optique. Le désaccord qui oppose l’Autorité de régulation à l’opérateur historique est purement technique : ce dernier refuse toujours de déployer un réseau selon le principe de fibre surnuméraire tel que préconisé par tous les rapports du régulateur, et a même gelé ses investissements en FTTH depuis le début de l’été.

France Telecom ne veut pas assumer le surcoût entraîné par le déploiement d’une infrastructure multi-fibre, estimé à seulement 5% du coût total des investissements, selon l’Arcep ; un chiffre contesté là encore par FT. L’opérateur historique a suggéré sa propre solution : continuer le déploiement mono-fibre et laisser libre les opérateurs « alternatifs » de faire les investissements nécessaires à l’apport du multi-fibre eux-mêmes, s’ils le souhaitent. Un « arrangement » à sens unique qui ne dupe personne…

Le gel des investissements se poursuit donc, dans le but à moitié avoué de faire pression sur le régulateur et le forcer à revoir son jugement. Plus officiellement, c’est aussi un moyen d’attendre une prise de position à l’échelle européenne, en espérant qu’elle soit plus favorable…

En agissant de la sorte, FT court le risque de prendre un retard décisif dans la course au déploiement. Mais tient bon et continue. C’est un véritable bras de fer, teinté de bluff, qui oppose désormais l’opérateur historique à l’Arcep ; qui des deux cèdera en premier ?

Source : ZDnet

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction]
Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

17 commentaires

  1. Quel chantage ! Olala !!!! Mais quel gamin ce FT !!! Il devient urgent de monter une société Neutre "France Fibre", financée par l'état et chaque acteur privé (free, ft, sfr, numericable, etc...)

  2. C'est très bien que FT continue à prendre du retard : c'est un avantage pour les autres ! Et j'espère que l'ARCEP ne sera pas influencé par le soit disant investissement de FT dans la fibre ! Ils ont frainé des 4 fers pour l'ADSL alors si l'ARCEP accepte le mono fibre, ils continueront à faire pareil avec la fibre ! Et la france sera encore une fois en retard de 15 ans par rapport aux USA !

  3. Parker_ a écrit :
    Quel chantage ! Il devient urgent de monter une société Neutre "France Fibre", financée par l'état et chaque acteur privé (free, ft, sfr, numericable, etc...)
    +++1

  4. Que faire si on habite dans un immeuble fibré par Orange et qu'on souhaite bénéficier de la fibre (sans passer par Orange) ? à part déménager ? Est-ce que quelqu'un a des pistes de qui contacter ?

  5. ça va être simple... l'ARCEP à qu'a dire à ORANGE qu'ils sont maîtres dans l'avis de déploiement en France et que s'ils veulent pas faire à leur façon et bien qu'ils abandonnent le déploiement fibre tout court. On devrait même leur donner une amende pour non respect de la concurrence ! Lombard à la PORTE !

  6. Ces hurlements infantiles sont vraiment ridicules et décérébrés. Orange doit revoir son protocole de déploiement puisque celui-ci ne convient plus. Mais Free aussi !!! Il faudra en effet que chaque opérateur travaille désormais dans le cadre défini par l'ARCEP. Or celui-ci dépendra aussi de la mutualisation. Donc les choses vont traîner, ce qui fait les affaires de Free pour deux raisons : - son réseau augmente chaque jour - comme la presse sérieuse le souligne, il lui faut choisir entre la 3G et la FTTH et ce choix semble déjà posé. Bref tout cela est une merveilleuse partie de poker menteur, aucun opérateur n'ayant intérêt à aller vite (sauf NC évidemment, c'est d'ailleurs la seule raison qui peut faire espérer que la fibre reprenne son déploiement).

  7. Réagir sur le forum