Déploiement du FTTH : les principes désormais établis

13

Selon un communiqué de presse du groupe Iliad, les principes d’un déploiement équilibré et concurrentiel du FTTH sont désormais établis par l’ARCEP suite à une consultation.

Free invite désormais ses concurrents de se rapprocher afin de formaliser l’accord qui permettra désormais un déploiement rapide de la fibre.

Vous retrouverez ci-dessous le communiqué de presse.

Les principes d’un déploiement équilibré et concurrentiel du FTTH sont maintenant établis

A la suite de la consultation publique sur le déploiement et la mutualisation de la partie terminale des réseaux en fibre optique, l’ARCEP a communiqué les points essentiels nécessaires pour assurer un déploiement massif, ouvert et concurrentiel dans l’intérêt du consommateur.

Concernant la partie terminale du réseau (dans les immeubles et les résidences individuelles), Free adhère totalement aux recommandations de l’Autorité notamment :

1°) la pose de fibres supplémentaires à la demande d’un autre opérateur et
financée par ce dernier ;
2°) la localisation du point de mutualisation sur le domaine public ;
3°) la présence d’un opérateur d’immeuble unique fournissant l’ensemble des
prestations du point de mutualisation jusqu’à la prise de l’abonné.

Dans le respect de ces recommandations et dans le prolongement des principes de la Loi de Modernisation de l’Economie, Free propose à l’ensemble des opérateurs de se rapprocher pour formaliser l’accord qui permettra d’apporter au plus vite la fibre optique aux foyers français.

Partager

A propos de l'auteur

13 commentaires

  1. Il était temps ! Les choses sérieuses vont pouvoir commencer ! (en espérant que les emprunts ne soient pas bloqués à cause de la situation sur les marchés financiers...). W8 & C

  2. salut (chapître 1 ) "1°) la pose de fibres supplémentaires à la demande d’un autre opérateur et financée par ce dernier" j'imagine : le 1er arrivé "pourra louer SA fibre" à un prix exorbitant, c'est ça ?

  3. armand.sadi a écrit :
    salut (chapître 1 ) "1°) la pose de fibres supplémentaires à la demande d’un autre opérateur et financée par ce dernier" j'imagine : le 1er arrivé "pourra louer SA fibre" à un prix exorbitant, c'est ça ?
    Je ne croit pas... n'oublie pas qu'un opérateur ne sera pas forcément partout et que la balle peut changer de camp...

  4. news a écrit :
    3°) la présence d’un opérateur d’immeuble unique fournissant l’ensemble des prestations du point de mutualisation jusqu’à la prise de l’abonné.
    donc si c'est Orange qui gère tout mon immeuble ou SFR/Neuf, quand je m'adresse à Free pour un problème j'espère qui'ls vont pas me répondre systématiquement que c'est pas eux !!! je la sens un peu mal là.

  5. ya moins de probleme sur la fibre, une fois posée et quand ca marche, ya plus de probleme de parasite, d'attenuation etc .. Donc la maintenance sera moins problematique d'avec l'ADSL je pense.

  6. J'avoue ne pas comprendre les 3 recommandations. En gros il ne devrait y avoir qu'un seul opérateur qui fibre et un seul opérateur qui fournit les prestations par immeuble. Le point de mutualisation, qu'est-ce que c'est? l'équivalent d'un nœud de raccordement? Ca sent quand même le piège, on ne peut plus changer comme on veut d'opérateur alors. Il n'y a plus de concurrence, une fois la fibre posée. Ca demande beaucoup de prudence. Moi qui suit conseillé syndical, je refuserai systématiquement la fibre dans ces conditions. En tout cas, Orange a installé la fibre dans mon quartier et c'est le seul opérateur à proposer des services liés à la fibre. Bon, ben l'ADSL a de beaux jours devant lui.

  7. erokoi57 a écrit :
    J'avoue ne pas comprendre les 3 recommandations. En gros il ne devrait y avoir qu'un seul opérateur qui fibre et un seul opérateur qui fournit les prestations par immeuble. Le point de mutualisation, qu'est-ce que c'est? l'équivalent d'un nœud de raccordement? Ca sent quand même le piège, on ne peut plus changer comme on veut d'opérateur alors. Il n'y a plus de concurrence, une fois la fibre posée. Ca demande beaucoup de prudence. Moi qui suit conseillé syndical, je refuserai systématiquement la fibre dans ces conditions. En tout cas, Orange a installé la fibre dans mon quartier et c'est le seul opérateur à proposer des services liés à la fibre. Bon, ben l'ADSL a de beaux jours devant lui.
    ...Non ! Cela veut dire un seul installateur par immeuble AVEC OBLIGATION DE MUTUALISER SA CONNEXION AVEC LES FAIs RECONNUS PAR L'ARCEP ! Exemples de prévision de mutualisation par FREE: http://www.flickr.com/photos/amenagement_numerique/2199528252/in/set-72157603788973157/ http://www.flickr.com/photos/amenagement_numerique/2199512502/in/set-72157603788973157/ ...et pour l'ensemble du reportage photo: http://www.flickr.com/photos/amenagement_numerique/sets/72157603788973157/ ...Donc tu vois que tu n'as pas lieu de t'inquiéter (je suis moi-même membre de mon Conseil Syndical et suis en train de négocier entre Free et l'ARC - voir au bas du dernier lien ci-dessous) ! ...et si cela peut te rassurer: http://www.freenews.fr/forum/viewtopic.php?pid=632518#p632518 Bon courage !

  8. Réagir sur le forum