Couvrir la France en très haut débit coûterait jusqu’à 30 Md€

29

La Datar (Délégation interministérielle à l’aménagement du territoire et à l’attractivité régionale) a dévoilé hier un rapport dans laquelle elle estime le coût total de la couverture du territoire français en très haut débit. Sa réponse : de 18 à 30 milliards d’euros, selon les cas envisagés…

Couvrir la France en fibre optique coûterait ainsi 30 milliards d’euros. La solution intermédiaire, qui consiste à couvrir environ 80% du territoire en fibre optique et utiliser d’autres technologies (satellite, 4G…) pour les zones les moins denses, ramènerait ce coût à environ 18 milliards d’euros (dont 8 milliards provenant de financements publics).

Dans cette estimation, le coût le plus important est celui de la pose de la fibre optique en elle-même : 25 € par mètre, pour des déploiements qui devront rapidement atteindre des centaines de milliers de kilomètres de fibre…

Toujours selon le rapport, 300 000 km de fibre devraient exploiter les fourreaux enterrés de France Telecom, tandis que 700 000 km seraient déployés par voie aérienne et 80 000 km nécessiteraient la construction de nouvelles tranchées.

Actuellement, l’Etat a choisi d’investir 2 milliards d’euros (issus du grand emprunt national) pour le déploiement du très haut débit en France. La Datar souligne l’insuffisance d’une telle somme, préconisant des investissements de « 500 millions d’euros par an pendant 15 ans ». Le rapport tire donc la sonnette d’alarme : « sans nouvelle action publique pour financer le très haut débit, seuls 25% à 40% de la population auront accès à la fibre optique en 2014 ».

Source : Satellifax

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction]
Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

29 commentaires

  1. La vraie question à se poser c'est : la fibre pour quoi faire ? Les Japonnais ou les Coréens qui sont câblés en fibre optique depuis longtemps n'utilisent pas plus de services que nous. Leur activité reste basique : consultation de sites, blog, forum etc. A quoi donc pourrait nous servir la fibre ? A part pour les gamers et autres mordus de télé HD ca n'a pas vraiment d'intérêt. On ferait mieux de développer les technologies adsl déjà existantes qui me paraissent déjà bien suffisantes que d'investir dans un coûteux dispositif dont au final 90% des gens utiliseront internet pour surfer et consulter de simples pages web.

  2. boxx a écrit :
    La vraie question à se poser c'est : la fibre pour quoi faire ?
    Parce que devoir envoyer par la Poste ce film tourné en HD sur mon caméscope numérique, non recompressé, à un ami qui se charge du montage, parce que ça va plus vite que de l'uploader, c'est une preuve flagrante de l'insuffisance des technologies ADSL; Ou dans un genre moins anecdotique, parce que des domaines comme l'éducation ou la médecine ont tout à gagner avec le THD, notamment pour les interventions à distance...
    Les Japonnais ou les Coréens qui sont câblés en fibre optique depuis longtemps n'utilisent pas plus de services que nous. Leur activité reste basique : consultation de sites, blog, forum etc.
    Euh... tu es tellement loin de la réalité... Télévision en HD, vidéo-conférence... au Japon la télé-médecine est déjà une réalité. Avec un manque de médecins et une population très vieillissante, le très haut débit est devenu une question de santé publique ! Mais si tu veux rester indéfiniment coincé avec un débit en upload de 1Mbps parce qu'après tout "ça suffit bien pour lire un blog", libre à toi... le net ne sert pas qu'à s'amuser !

  3. Mais si tu veux rester indéfiniment coincé avec un débit en upload de 1Mbps parce qu'après tout "ça suffit bien pour lire un blog", libre à toi... le net ne sert pas qu'à s'amuser !
    Ce n'est pas que je veuille rester en adsl, mais il faut cibler les priorités. Dépenser 30Md pour la fibre ca me semble très excessif pour le service rendu qui au final ajoutera peu de choses. D'autant plus que de plus en plus de gens surfent et vont surfer davantage avec leur mobile dans les années qui viennent. Le net ne sert pas qu'a s'amuser je suis bien d'accord, j'utilise le net pour m'informer, acheter, wikipédia, lecture de blog etc. donc la fibre pas vraiment d'intérêt pour moi.

  4. nanoter a écrit :
    et faire du télé chargement pirate !!!
    Pour le téléchargement ca ne va rien améliorer puisqu'il faut que les serveurs suivent derrière, donc on aura beau avoir la fibre si le serveur ne suit pas et est limité en émission on se retrouvera avec les mêmes débits que pour l'adsl.

  5. Bien sur, il ne faut pas s'endormir sur ses lauriers (le train de la high tech ne nous attendra pas) mais n'y aurait-il pas plus urgent à faire en ce moment, est-ce bien dans la fibre que ces milliards seraient investis au mieux (la crise n'est finie que pour les banquiers) ?

  6. Salut,

    yoann007 a écrit :
    Parce que devoir envoyer par la Poste ce film tourné en HD sur mon caméscope numérique, non recompressé, à un ami qui se charge du montage, parce que ça va plus vite que de l'uploader, c'est une preuve flagrante de l'insuffisance des technologies ADSL; Ou dans un genre moins anecdotique, parce que des domaines comme l'éducation ou la médecine ont tout à gagner avec le THD, notamment pour les interventions à distance...
    Un exemple très concret qui montrent bien que l'ADSL n'est déjà plus adapté aux besoins d'aujourd'hui : pouvoir enfin envoyer sur le web une centaine de photos numériques pour en commander un tirage papier sans y passe 4 heures. A+ Xavier

  7. boxx a écrit :
    La vraie question à se poser c'est : la fibre pour quoi faire ?
    C'est marrant comme réflexion, il y a 20 ans on disait : des processeurs à 1GHz et des disques durs d' 1Go, pourquoi faire ?!... Il y a plein d'intérêt à l'utilisation de la fibre optique : - Le tout premier, c'est d'assurer l'avenir. On plafonne avec le cuivre, alors qu'on pourrait aller jusqu'à 10Gb/s avec la fibre, voire plus. Peu importe ce que l'on en fera. Mais, par exemple, de la HD 3D haute qualité exige de gros débits. - Le deuxième intérêt immédiat c'est de s'affranchir des 2 plus gros défauts de l'ADSL : 1) son rapide affaiblissement avec la distance (au delà de 2km les perfos ne sont plus terribles et au delà de 3, c'est du 2Mbit/s : fini la HD) 2) son débit montant ridicule (700 kb/s) qui empêche le développement de services hébergés à la maison, de l'envoi de fichiers lourds (photos à imprimer...), la vidéo-conférence en haute résolution, les réseaux privés virtuels (VPN) rapides et bon marché (télétravail confortable)... - Enfin, l'équité dans l'aménagement du territoire. Avec un minimum de volontarisme politique (et du temps...), c'est un moyen d'offrir à l'ensemble des citoyens un accès à internet avec les mêmes caractéristiques techniques et au même tarif. L'ADSL a créé de vrais déséquilibres entre ceux qui l'ont, ceux qui ne l'ont pas, ceux qui sont dégroupés et les non-dégroupés, ceux qui sont près de leur NRA et ceux qui sont à plus de 3 km et qui n'ont que 2 Mbit/s et pas de télé... J'ajoute que seule la fibre jusqu'à la maison permet de remplir ce cahier des charges. Les solutions satellites en sont très loin. Elles sont chères, peu performantes et ont un grave défaut insurmontable : la latence induite par la grande distance à parcourir. Cette latence interdit les usages temps-réel comme la vidéo/audio conférence ou les jeux en ligne...

  8. Réagir sur le forum