Coup d’envoi du programme national très haut débit

0

Le gouvernement lance aujourd’hui la première phase opérationnelle de son plan « très haut débit », visant à financer le déploiement de la fibre optique en France à hauteur de 2 milliards d’euros.

C’est par le biais d’un communiqué que le secrétariat d’État à la Prospective et au Développement de l’économie numérique marque le lancement de son programme national en faveur du très haut débit. Il y dévoile son calendrier prévisionnel ainsi que le mode opératoire du programme national.

La première période, consacrée au lancement du projet, se décomposera en deux parties :

- « un appel à projets pilotes, destiné à expérimenter le déploiement de ces réseaux » ;

- « un appel à manifestation d’intentions d’investissement afin de recenser les projets de déploiement pour les 5 années à venir ».

Dans un premier temps, les projets pilotes devront rassembler les opérateurs et les collectivités territoriales et devront concerner des zones de faible ou de moyenne densité de population. Les dossiers devront être constitués et déposés avant le 5 octobre 2010 ; cinq d’entre eux seront alors retenus et bénéficieront d’une aide pouvant monter jusqu’à 500 000 euros par projet. Le déploiement de ces réseaux s’échelonnera jusqu’à l’été 2011.

En parallèle, le gouvernement recueillera jusqu’au 31 janvier 2011 les intentions d’investissement de la part des opérateurs et des collectivités territoriales ne nécessitant pas d’aides publiques. Cette phase, ayant vocation de recensement, permettra d’établir une cartographie du déploiement du très haut débit en France, à l’horizon 2015. Ces données seront utiles pour repérer les zones les moins rentables, pour lesquelles des investissements publics seront nécessaires.

C’est dans un second temps seulement, au 1er semestre 2011, que le gouvernement ouvrira son guichet de financement à destination des opérateurs et collectivités territoriales. Pour le moment, nous n’avons pas plus de détails à son sujet, mais gageons que cette phase de lancement aura pour objet d’en définir le fonctionnement futur.

A l’aide de ce plan, le gouvernement espère pouvoir donner un coup d’accélérateur à la fibre optique en France. Néanmoins, les interrogations demeurent nombreuses, et le budget de 2 milliards d’euros peut sembler bien faible alors qu’on estime le coût total du déploiement du très haut débit en France à 40 milliards d’euros sur 10 ans…

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction]
Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

0 commentaire

    Réagir sur le forum