Consultations publiques, le retour

19

L'ARCEP livre les résultats de ses consultations publiques concernant le développement des offres de Fibre Optique jusqu'à l'abonné.

L'ARCEP insiste sur le fait que les fourreaux de France Telecom sont une voie d'accès essentielle pour les opérateurs tiers, la régulation ira donc dans ce sens pour favoriser la concurrence dans les villes fibrées…

Partager

A propos de l'auteur

19 commentaires

  1. Mutualiser la partie terminale du réseau fibre Optique dans les immeubles est indispensable. Il faut voter cette loi et viiiiiite, que tout le monde puisse avoir la fibre chez soi.

  2. je suis tout à fait en phase avec l'ARCEP : la mutualisation est: - absolument nécessaire et équitable en ce qui concerne les fourreaux (car ils ont été fait par les PTT, entreprise publique, et pas par FT entreprise privée), et car sans ça c'est la réapparition d'un monopole de fait qui arriverait. - plus que souhaitable pour le déploiement vertical (ie. la partie terminale dans les immeubles) car sinon c'est les syndics et leur réticence (légitime) à de multiples installations parallèles qui imposeront un monopole de fait au premier arrivé. Mais dans ce cas, il va falloir être très clair et très strict sur la mise en oeuvre technique de cette partie terminale. Parce que si on se retrouve avec un immeuble fibré en 1-1 jusqu'à l'abonné (FTTH made in free) et un autre avec du FTTB (xDSL pour les derniers mètres, made in Le Neuf), le réseau 'fibre' ne sera au final pas du tout homogène (FTTH 1-to-1, FTTH + GPON, FTTB, ...). Et la facture s'alourdira d'autant plus pour les FAI, donc pour les abonnés en bout de chaine. PS: L'article de PCInpact est pas mal aussi.

  3. nouknouk a écrit :
    Mais dans ce cas, il va falloir être très clair et très strict sur la mise en oeuvre technique de cette partie terminale. Parce que si on se retrouve avec un immeuble fibré en 1-1 jusqu'à l'abonné (FTTH made in free) et un autre avec du FTTB (xDSL pour les derniers mètres, made in Le Neuf), le réseau 'fibre' ne sera au final pas du tout homogène (FTTH 1-to-1, FTTH + GPON, FTTB, ...).
    Neuf n'a jamais fait de FTTB, il a juste racheté Erenis et sinon, il ne déploie que du FTTH (en P2P et GPON). Concernant la partie verticale du réseau, tous les FAI déploient une fibre par abonné entre le PRI et l'appartement.

  4. Perso j'aurais bien imaginé un fond commun pour l'investissement dans la fibre jusqu'aux immeubles géré par un organisme indépendant (avec une location par abonné). Les trois grands auraient investi moins et plus vite... dommage. En gros créer une société d'économie mixte pour fixer un cadre légal à la mutualisation est (car il n'est pas trop tard) toujours la meilleur solution!

  5. val1984 a écrit :
    Neuf n'a jamais fait de FTTB, il a juste racheté Erenis et sinon, il ne déploie que du FTTH (en P2P et GPON). Concernant la partie verticale du réseau, tous les FAI déploient une fibre par abonné entre le PRI et l'appartement.
    Ok, autant pour moi. Il est vrai que le FTTB ne concerne que les accès déjà existants et provenant d'un rachat d'Erenis. Le réseau qui sera déployé se fera uniquement FTTH P2P et GPON pour tous les opérateurs (hors numéricable, mais eux c'est encore une autre histoire). Donc, ça sent de plus en plus bon tout ça ma foi :D
    pokeruffo a écrit :
    Perso j'aurais bien imaginé un fond commun pour l'investissement dans la fibre jusqu'aux immeubles géré par un organisme indépendant (avec une location par abonné). Les trois grands auraient investi moins et plus vite... dommage.
    Effectivement ça aurait été la solution la plus économique ... mais concurrence oblige, chaque opérateur veut la jouer perso en pensant qu'il pourra tirer son épingle du jeu dans la course au déploiement. Il y en a au moins un - selon moi - qui pourrait avoir raison : Orange.

  6. val1984 a écrit :
    Mais dans ce cas, il va falloir être très clair et très strict sur la mise en oeuvre technique de cette partie terminale. Parce que si on se retrouve avec un immeuble fibré en 1-1 jusqu'à l'abonné (FTTH made in free) et un autre avec du FTTB (xDSL pour les derniers mètres, made in Le Neuf), le réseau 'fibre' ne sera au final pas du tout homogène (FTTH 1-to-1, FTTH + GPON, FTTB, ...).
    Neuf n'a jamais fait de FTTB, il a juste racheté Erenis et sinon, il ne déploie que du FTTH (en P2P et GPON). Concernant la partie verticale du réseau, tous les FAI déploient une fibre par abonné entre le PRI et l'appartement.
    ...ah ! Oui ? Je pensais que Neuneuf ne ferait du FTTH que dans les "grandes villes" (autrement dit, lorsqu'ils ne pourraient pas faire autrement...)

  7. pokeruffo a écrit :
    Perso j'aurais bien imaginé un fond commun pour l'investissement dans la fibre jusqu'aux immeubles géré par un organisme indépendant (avec une location par abonné). Les trois grands auraient investi moins et plus vite... dommage. En gros créer une société d'économie mixte pour fixer un cadre légal à la mutualisation est (car il n'est pas trop tard) toujours la meilleur solution!
    ...si pas de dissociation entre réseaux et exploitants: +1

  8. Réagir sur le forum