Concurrence et mutualisation : Besson secoue l’ARCEP

0

Quand le gouvernement s’en mêle…

En matière de fibre optique, chaque opérateur a sa propre solution technique, malheureusement souvent incompatible avec celle du concurrent. Au final, les consommateurs sont pénalisés, puisqu’ils risquent de ne pas avoir le choix de leur opérateur de fibre optique en fonction de leur lieu de résidence.

Alors que l’UFC recommande ’d’attendre’, Eric Besson, notre secrétaire d’Etat au développement de l’économie numérique, encourage l’ARCEP à trancher rapidement…

Les débats concernent principalement les lieux de mutualisation des équipements, qui pourraient se retrouver dans les immeubles (local technique), dans la rue (shelters, sous-répartiteurs…), en fonction des choix techniques et stratégiques des différents opérateurs engagés dans les travaux de déploiement de FTTH.

Le fait que le gouvernement plonge son nez dans le dossier pourrait donner un coup de pouce à l’ARCEP pour mettre tout le monde d’accord, et mettre fin à cette latence qui pénalise tout le monde.

Source : Dépêche AFP

Partager

A propos de l'auteur

Les commentaires sont fermés.