40 milliards pour le déploiement du très haut débit

0

Pour un véritable New Deal numérique

Mardi 9 décembre 2008, Paris en fin d’après-midi, l’avenir de la couverture très haut débit des territoires est en discussion. L’association des Régions de France et ses partenaires ont invité de nombreuses personnalités, acteurs des TIC de toutes les régions ainsi que des élus.

« Pour un véritable New Deal numérique ». À travers ce titre les régions veulent accélérer et généraliser le très haut débit sur l’ensemble du territoire et affirmer une volonté politique forte.

Les collectivités publiques ont publié un document qui est à présent consultable. Celui-ci représente la première étude portée par les collectivités publiques sur le déploiement du très haut débit. Cette étude se veut lucide, basée sur les réalités du terrain et l’expérience acquise depuis que les collectivités doivent gérer cette question.

Sans langue de bois, l’association des Régions de France dit clairement qu’elle trouve « terriblement décevant » le plan « France numérique 2012 ». Faisant référence à Barack Obama qui est décidé de faire du très haut débit l’un des principaux volets de l’action publique aux Etats-Unis elle juge que de son côté la France fait l’impasse alors qu’il ne s’agit même pas d’être à niveau avec d’autres pays mais d’éviter de creuser encore plus l’écart existant.

Enfin les régions affichent clairement que ces enjeux « ne peuvent pas être laissés aux seules logiques de marché et de profits. Les Régions ne sont pas des investisseurs économiques comme les autres, avec des nécessités de retour immédiat sur investissements. « 

Voici qui affiche le « New Deal numérique ». À présent il reste à débattre d’une stratégie pour la France, des moyens, du calendrier et des responsabilités de chacun. Un New Deal numérique qui représenterait un investissement de 40 milliards sur 10 ans.

Source e-alsace.net – L’actualité numérique du Rhin supérieur

Partager

A propos de l'auteur

Rédacteur Alsace-Lorraine ; domotique

Les commentaires sont fermés.