2010 sera fibre ou ne sera pas ?

18

Ca commence fort !

La fibre optique, on l’annonçait pour 2007… puis pour 2008, avec l’arrivée de la loi… mais en fait non, pour 2009… pour changer, annonçons-la pour 2010 !

Mais cette fois, avec du concret : les NRO se dévoilent enfin, à Paris, en Ile-de-France après Valenciennes et Villeurbanne…

Le désespoir commençait à pointer, après 3 ans d’espoirs déçus. Des prises optique prenant la poussière depuis des mois. Des conventions signées depuis des années.
Et rien de mieux, sauf pour quelques chanceux qui voyaient, un jour, arriver une Freebox Optique finalement assez inachevée.

2009 devait être l’année de l’accord des opérateurs sur les conditions de la mutualisation. Et dans la foulée, celle d’un lancement commercial massif de la fibre optique.
De fait, elle l’a été pour le premier point. Mais très tard : à la mi-octobre, France Télécom, qui défendait ardemment la solution d’une fibre unique par immeuble, a fini par accepter la solution de la fibre surnuméraire exigée par Free.

Il ne reste plus qu’à rendre la chose officielle par un décret. Mais ça y est, les choses sont enfin claires : les travaux dans les immeubles peuvent désormais commencer.

Et Free lance les hostilités dès la mi-décembre, avec la déclaration de nombreux NRO parisiens, venant compléter les tous premiers déjà connus. Les NRO Pyrénées (PYR75), Pajol (PAJ75), entrent en production ; Fessart (FES75) est dévoilé ; Pestalozzi (PES75) voit son nombre de connexions décoller ; le NRO des Canonniers (CAN59), à Valenciennes, est inauguré.

Et les bonnes nouvelles s’enchaînent, avec la déclaration de NRO parisiens, pas encore tous localisés pour l’instant : CRI75, Crimée ; MIL75, Milhaud ; JAV75, Javel ; RAS75, Raspail, qui s’installe donc à proximité d’un NRA existant ; PIL75, Germain Pilon, et TOU75, Tour d’Auvergne, CRO75, pas encore localisé…

Free annonçait en août avoir équipé 55 NRO, et couvrir 70% de Paris à fin 2009. Nous y sommes, et il reste encore des surprises puisque seuls 17 NRO ont été révélés, et que nombre d’entre eux ne sont pas encore entrés en production. On parle de GRE75, Grenelle ; VAU75, Vauvenargues, entre autres !

A Villeurbanne, déjà ouverte aux inscriptions, le NRO SAL69 (Salengro) est lui aussi activé.

Vendredi 1er janvier, Free s’active, ou plutôt déclare de nouveaux NRO dans des zones encore inconnues, et où, parfois, l’on n’avait pas relevé de travaux de génie civil : ainsi, pas moins de 5 NRO ont été déclarés dès le matin. La liste : ALL93 ; ALB91 ; BOU91 ; DOL94 ; GAM92.

Maintenant, reste à localiser ces NRO. Il faut dire que Free a réussi à bien cacher son jeu, en activant des NRO là où on n’en attendait pas du tout. Parmi les suppositions, ALB91 serait localisé rue Albert Thomas à Massy, et BOU91 allée de Bourgogne aux Ulis.

Reste également à savoir quand leur mise en production sera effective…

Tous les opérateurs étant désormais à peu près d’accord sur les modalités de la concurrence, il ne manque plus qu’une loi la validant définitivement. Néanmoins, l’historique de la fibre a déjà prouvé qu’entre la théorie et la pratique, il y a parfois un fossé… D’autant que la loi du « plus rapide » risque fort de ne pas avantager Free : l’opérateur s’installant en premier a toutes les chances de rafler un grand nombre d’abonnés, surtout si son offre est au même prix que l’ADSL.

Free semble se mettre en position pour lancer la fibre. Certes, pour l’instant, il y a moins de 30 NRO officiels. Mais les prochains jours seront probablement riches en déclarations et activations en Ile-de-France, voire (soyons fous) aussi ailleurs.

De nombreuses villes sont en cours de fibrage depuis quelques mois : nous devrions donc voir apparaître un certain nombre de NRO marseillais, lyonnais, toulousains, bordelais ou lillois, dans les prochains mois, ainsi que leurs banlieues. Alors, comme le disait Francois04 en 2007 : « bonne année à tous, freenautes et autres internautes, santé pour tous, fibres pour certains … » Certains ? Beaucoup plus, on l’espère ! 🙂

Sources : AdUF
Serge.31 ; Francois04

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction]
Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

18 commentaires

  1. "Freenews" a écrit :
    Et les bonnes nouvelles s’enchaînent, avec la déclaration de NRO parisiens, pas encore tous localisés pour l’instant : CRI75, Crimée ; MIL75, Milhaud ; JAV75, Javel ; RAS75, Raspail, qui s’installe donc à proximité d’un NRA existant ; PIL75, Germain Pilon, et TOU75, Tour d’Auvergne, CRO75, pas encore localisé...
    La fibre à la Tour d'Auvergne ? Vite que je déménage... Et m**de... :( Y'a un quartier "Tour d'Auvergne" à Paris ? C'est quoi ? Une montagne de St Nectaire ?

  2. un simple freenaute le

    http://www.aduf.org/viewtopic.php?t=183627&postdays=0&postorder=asc&start=270 Au n° 23. Et non, Free ne se lance pas dans les arts de la table ;) GAM92 serait peut-être Rue Gambetta, à Montrouge (pas étonnant vu l'énorme PDM Free sur MAR92).

  3. Il ne faut pas trop se réjouir, car même avec un certain nombre de NRO déclarés et qui n'était pas si cachés que cela; on peut se demander quand tout cela sera mis en branle. Avec le chantier du GSM, des deux licences à venir et la 4G il faudra des moyens financiers et humains pour mener autant de projets de front. On ne marche plus à l'économie là! Sans oublier F.T qui semble trainer des pieds et vouloir imposer ses règles, quant aux modalités techniques de l'installation du réseau fibré et en attendant une hypothétique loi définissant le cadre des agissements des acteurs télécoms; prions pour que tout cela ne s'embourbe pas dans une procession pénible, dénuée de sens et de règles et accommodée des sempiternelles bisbilles destinées plus à servir des intérêts futiles et personnels que l'intérêt général que "devrait" servir la fibre.

  4. Fibro Master a raison : Free ne lancera pas massivement son offre en 2010 car si c'était le cas on aurait déjà assisté à un petit tsunami vers les décideurs. Rien n'est venu, donc il faudra attendre le Printemps 2011 au mieux. Il est peut-être plus important pour Free de réussir ses négociations avec les opérateurs de téléphonie. Quitte à utiliser la FTTH comme un outil de marchandage : attendre 2012 pour la fibre pourquoi pas si cela assure cette même année un démarrage national de la 3G... Cela expliquerait aussi l'incompréhensible sous-développement de Free Infrastructure, en dehors évidemment du réseau horizontal qui est le seul atout de Free.

  5. un simple freenaute le

    Kami78 a écrit :
    Fibro Master a raison : Free ne lancera pas massivement son offre en 2010 car si c'était le cas on aurait déjà assisté à un petit tsunami vers les décideurs. Rien n'est venu, donc il faudra attendre le Printemps 2011 au mieux.
    Le réseau est prêt pour. Et surtout la couverture horizontale... Quant aux immeubles, il y a déjà assez de signataires pour dépasser tout ce qui se fait aujourd'hui en FTTH. Donc, ce sera massif. Fibro_Master : les investissements sont, pour l'horizontal, dans les zones denses, déjà engagés (chantiers commencés à payer de toute façon) ou terminés. Les équipes qui s'occuperont du vertical n'ont pas à gérer les mêmes priorités que ceux qui poseront la 3G. De fait, le réseau 3G sera sans doute plus réalisé maison, alors que la FTTH dans les immeubles est en grande partie sous traitée (et même une partie de l'horizontal, cf les contrats 'clés en main' en province). Le nombre de villes fibrées et la couverture horizontale existante de chaque opérateur fibre (Free/SFR/Orange) surprendraient énormément de monde si elles étaient publiques. inphovid : il n'y a pas que toi dans la vie ;) Paris, c'est 10% des freenautes; avec Lyon+banlieue, la petite couronne, Marseille et Toulouse, on dépasse le tiers des freenautes... ajoutons pas mal d'autres villes (à peu près toutes les zones denses définies par l'ARCEP : Strasbourg,...) qui commencent leur déploiement, et la fibre pourrait rapidement toucher une bonne partie des abonnés... Pour preuve ? 2005, en gros 500 NRA dégroupés, déjà 60% des freenautes dégroupés. Avec 5 fois plus de NRA on est à 87% de dégroupés aujourd'hui, sur moins du quart du territoire... Couvrir une majorité des freenautes en FTTH n'a rien d'impossible à terme pas si lointain s'ils acceptent leur fibre ;)

  6. Sauf que pour que ce soit massif, il fallait un marketing de masse auprès des décideurs qui n'est toujours pas lancé. Il fallait des infrastructures à l'échelle de ce "massif". C'est trop tard pour 2010. Restent les signatures qui dépasseraient tout ce qui s'est fait en FTTH : 100.000 ? Qui va les gérer ? Et surtout en combien d'années ? !

  7. un simple freenaute le

    Free ne fera pas de marketing de masse. Ils sont appréciés par les copros, même si leur silence fait tâche dans le suivi des dossiers. Une fois l'offre lancée ils compteront comme d'hab sur le bouche à oreille qui devrait suffire.

  8. Réagir sur le forum